Magazine

La mort de Schoenderffer - l'honneur d'un cinéaste

Publié le 14 mars 2012 par Amaury Watremez @AmauryWat

Pierre Schoenderffer est mort, on parie qu'il n'y aura pas d'hommage grave et compassé à son oeuvre, dont on retient la plupart du temps surtout le côté "politiquement incorrect", encore un peu plus en cette année de commémoration des accords d'Evian.
Rappelons que ces films ont été souvent produits par des producteurs de gauche et joués par des acteurs à l'inverse de ses convictions, les homems libres on me dira se retrouvant toujours et arrivant toujours à dépasser ces frontières somme toutes imbéciles.
C'est dommage car ces films sont aussi dans la droite ligne de ceux de John Huston et des livres de Joseph Conrad, exaltant ces hommes mélancoliques, qui sont chez lui souvent des "soldats perdus" d'Algérie ou d'Indochine, car ils savent que la liberté et l'honneur ne veulent pas dire grand-chose dans notre société.

ci-dessous un extrait du "Crabe Tambour"


Le Crabe-Tambour (1) par RioBravo


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son blog