Magazine Humeur

Corruption: Sarkozy, Mamie Zinzin “Bettencourt” et Transparency international

Publié le 01 avril 2012 par Menye Alain

Corruption: Sarkozy, Mamie Zinzin “Bettencourt” et Transparency internationalCaramba !

Si Nicolas Sarkozy perd cette élection présidentielle, il y aura probablement, en France, une succession de suicides chez ses proches. Rassurez-vous, en ce 1er avril, ce n’est point un poisson. Vous verrez. Sur l’affaire Karachi déjà, on comprend pourquoi la fille Gaubert, Nastasia, paniquait. Apparemment, Thierry Gaubert semblait déjà craindre que son épouse ne parle trop et «ne craque» devant le juge. Nastasia s’explique ainsi à son ami : «Donc voilà. Il a dit à ma mère : si tu craques euh…, toute la famille saute, on saute tous (…) Il lui a dit euh… vraiment, on est dans la merde». Et de poursuivre : «Et euh… personne pour l’aider parce que euh… Copé est trop dans la merde. Hortefeux est trop dans la merde. Et si euh… Sarko ne… ne passe pas au deuxième tour, euh… lui aussi est dans la merde et personne ne l’aide. Il a dit… Mon père, il a dit à ma mère : personne m’aidera. Parce que tout le monde est dans la merde (…). Sarko, il veut même pas l’aider. Enfin là, ça va encore, mais si Sarko il passe pas en 2012 euh…, vraiment, ils sont tous dans la merde».

Il n’y a aucun doute, la presse française est à 95%  de droite. Elle refuse de faire des papiers vraiment réels sur cette affaire Sarkozy-Bettencourt, en jouant pas des insinuations ou en utilisant le conditionnel. Or, toutes les preuves sont là. Mais, apparemment, le voltigeur hongrois est caressé dans le sens du poil. Ce que tout le monde sait depuis des lustres, le fait que les juges se rapprochent indubitablement de Nicolas Sarkozy, trouvera sans doute son épilogue s’il perd cette élection. L’heure est grave avec cette affaire Bettencourt. Tenez, voici ce qu’écopent les mis en examen: « abus de faiblesse, abus de confiance et escroquerie aggravés et blanchiment ». Le petit monarque verra les juges devant sa porte au lendemain du premier tour, non, du second tour, après son probable échec. 

Ah, on pense à Transparency international notamment, le Procureur qui se jette à bras raccourcis sur les Africains alors qu’elle, l’ONG, n’arrive pas à balayer devant sa porte, ici, en France. Comment croire que, une organisation qui se dit impartiale et qui lutte contre la corruption semble-t-il, ne soit même pas partie civile dans les nombreux procès de corruption qui émaille la sarkozie depuis 5 ans ?  Alors que Nicolas Sarkozy et ses proches sont soupçonnés d’avoir encaissé illégalement 800 000 euros, on se demande bien où les 3.200 000 euros restants, escroqués à mamie Zinzin sont passés. Se sont-ils volatilisés ? Et ça ose dire qu’il n’a pas touché un centime du frère guide Mouammar Kadhafi. C’est à mourir de rire. Le témoignage de Patrice de Maistre est sans équivoque: “cet argent est entré dans la poche d’un candidat au second tour.” Tiens, surtout pas Ségolène Royal. Quant au photographe François-Marie Banier, inquiété dans ce même dossier, il a déclaré que le chef de l’Etat en voulait toujours plus. Est-ce à dire que le financement de sa campagne de 2007 est illégal ? Probablement…Nous lui apporterons des oranges dans le quartier VIP de la Santé.


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine