Magazine Humeur

Algérie : le MAK, instrument franco-sioniste, de déstabilisation et de réserve.

Publié le 07 avril 2012 par Menye Alain

Algérie : le MAK, instrument franco-sioniste, de déstabilisation et de réserve.

TRIBUNE LIBRE DE NASSER

Le MAK n’est qu’un autre instrument de propagande de l’Empire visant à tromper, par les siens, les peuples retenus dans la stratégie hégémonique. Il n’est donc pas surprenant de voir ce mouvement reprendre les mêmes thèmes subversifs et divisionnistes, qui ont échoué, du colonialisme Français en Algérie tel « Le MAK dénonce le négationnisme subit par les peuples amazighs de l’Afrique du nord » estimant que « En Algérie, en Libye, au Maroc, au Mali, de même qu’aux Iles Canaries, ils sont spoliés de leurs droits élémentaires et sont soumis à des politiques très actives de dépersonnalisation avec des crises de folies meurtrières ». Ce MAK affirme que l’Algérie pratique une « politique d’impérialisme » – à l’égard des Kabyles, des Mozabites et des Touaregs – car en optant pour la « reconnaissance fictive de Tamazight » elle espère « tromper l’opinion nord-africaine et internationale tout en confisquant par la “nationalisation “, l’identité et la langue amazighe ».

Le Makistes, après avoir soutenu l’agression américano-arabo-sioniste de la Libye aidés par un « CNT » composés de renégats dont la plupart ont émargé à la NED/CIA – et maintenant le même complot contre la Syrie – les voilà nos apprentis traitres, futures CNA , adopter la même démarche et tactique en usant par tromperie du faux alibi « identitaire » comme moyen de subversion , en exécution des directives de leurs maitres, pour semer le chaos et la division, pousser au soulèvement et au désordre la catégorie la plus patriote de la population. Ce qu’un pays puissant membre de l’Otan, aidé par des dizaines de milliers de supplétifs / harki, n’a pas réussi en 132 ans, cette poignée de félons, de frustrés, de ratés et de paresseux et de corrompus, prennent le relai pour continuer l’œuvre de leur ex maitre et de leurs ascendants. 

Pour le cas de la Libye, le mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, a dénoncé l’ostracisme dont seraient victimes les Amazighs de Libye qui auraient contribué « à soustraire leur pays à la dictature de “l’infâme Kadhafi” ». « La langue et l’identité amazighes ne sont pas reconnus et une fois la guerre finie, ils ont été sans complexe aucun, complètement ‘écartés’ du CNT présidé par l’islamo-baathiste Abdeljalil, ancien ministre de la justice du criminel Kadhafi », est-il écrit dans le communiqué. Le Mak a appelé le peuple Amazigh de Libye à « ne pas céder d’un iota sur leur droits légitimes en tant que peuple premier et légitime de Libye. » Plus hypocrite et opportuniste que cela tu meurs ! 

Les Kabyles de service à qui la presse sioniste ou pro sioniste tend la main nous les connaissons ; même très bien ! Ils sont membres du MAK. Quand vous les contredisez dans leurs sites ils vous taxent immédiatement, en se relayant, de membre de la DRS, ou dépêché par la SM, de vendu, du système, les formules habituelles. La plupart de leurs membres sont des ignares ou des paumés. Ils singent les comportements des Européens dans les choses sales pour faire croire qu’ils sont « démocrates » « intelligents » et « intégrables » alors qu’ils sont de vulgaires arrivistes sans foi ni principe. Nous avons vu des réactions plutôt de mépris à leur endroit en Europe pour leurs singeries. Ils prônent le séparatisme par mission, ils sont racistes par complexe d’infériorité et faussement arrogant par faiblesse d’esprit. Leur langage est bien particulier et étrange. Ils disent par exemple « la Kabylie est le reste du monde arabe » pour désigner le reste de l’Algérie. Ils ne se déclarent ni musulman ni non musulman. Leur chef, Mehenni, qui crèche en France et/ou à Montréal, soutenu par des lobbies sionistes, nous avons lu ses interviews et surtout ses inepties dans la presse sioniste qui lui ouvre ses colonnes. Le MAK fait croire qu’il est implanté dans toute la Kabylie. Rien n’est vrai. Nous connaissons des régions entières qui ne connaissent même pas ces initiales. Et la majorité de ceux qui les connaissent est foncièrement contre ce mouvement pro français par allégeance et pro sioniste par intérêts. La dignité kabyle a été salie par ces énergumènes opportunistes et perfides. Un défi ! Que ce mouvement condamne solennellement et clairement le sionisme et Israël. Ou moins que cela ; soutienne les palestiniens dans leur lutte. Chiche ! Il ne le fera jamais, car il se retrouvera nu et le c… à l’air ! Le Mak vit au dépend du sionisme. Les Makistes soutiennent les traitres du CNT libyen car ils leurs ressemblent. Le MAK est pro sioniste par intérêt mais aussi par conviction pour certains dirigeants et par ignorance pour les suivistes. 

Comme les sionistes qui se disent juifs et parlent au nom des juifs, nos Makistes se disent Kabyles et parlent au nom des Kabyles. La différence entre ces deux entités est que les 1er ont une idéologie claire et des objectifs déclarés alors que les second n’ont rien que du bavardage et la soumission à leur maitre français de préférence juif/sioniste. Un comportement lâche, sans repères ni racines, souvent soulard et surtout exécutant en abrutis la stratégie de leurs maitres. Beaucoup des membres de ce mouvement ne savent pas pour qui ils roulent ou ne sont pas assez perspicaces ou éveillés pour comprendre l’endoctrinement et la manipulation. 

Les Kabyles, les authentiques, déplorent que ce mouvement parle en leur nom et place. Le chef Ferhat Mehenni est bien un maillon anti arabe de la stratégie sioniste qui consiste à diviser les États, à susciter les rebellions. Le MAK est bien un instrument franco-sioniste, de déstabilisation, réservé le moment venu…en tant que futurs harkis. 

Nasser


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine