Magazine

Las Marias

Publié le 11 avril 2012 par Lily6794

Deux figures emblématiques de la ville de Saint-Jacques de Compostelle , de leurs vrais noms Coralia et Maruxa Fandino . Pendant des années ces deux soeurs sont sorties tout les jours à deux heures pile pour se promener et pour flirter avec les jeunes étudiants de la ville , habillées de manière extravagante et maquillées à outrance .

Encore aujourd'hui connu des touristes , grâce à la statue que la ville a fait ériger à l'endroit même ou les deux soeurs venaient se promener chaque jours ( le parc de Alameda ) et qui se font photographier à côter des deux femmes sans pour autant connaitre leur histoire .

Les deux Maria

 

Issue d'une famille de treize enfants , leur père était cordonnier et leur mère couturière . Coralia et Maruxa deviendront également couturières afin d'aider la famille en travaillant avec leur mère  . Durant la guerre civile espagnole (1936-1939) trois de leur frères faisant partis du CNT ( mouvement anarchiste ) , un sera tué et les deux autres réussiront à s'enfuir et à se cacher . La famille sera persécutée par les phalangiste afin de les retrouver , ils subiront à toute heure du jour et de la nuit humiliations , dépouillement  en public , il est même question de tortures et de viols mais sans preuve , et ce jusqu'au milieu des années 40 , date à laquelle les deux frères seront arrêtés et ou la pression sur les Fandino cessera .


Les deux Maria

Pourtant leur situation économique restera précaire , Coralia et Maruxa ayant cessé leur travail de couturière , les clients n'osant plus venir de peur d'être assimilés à une famille d'anarchiste . Les deux soeurs réussiront à survivre grâce aux dons anonymes des voisins ( argent , nourriture ) car ceux qui les connaissaient bien savaient qu'elles refusaient la charité . 

Selon l'auteur d'un documentaire sur les deux soeurs , elles auraient inconsciemment joué un rôle clé pendant cette ère de répression , je cite :  "Beaucoup de gens qui se sentaient étouffés par le régime et qui n'osaient pas se rebeller de crainte de représailles , ont vu dans Las Marias ce cri de la liberté ". Maruxa décédera en 1980 et Coralia l'a suivra 3 ans plus tard ne se remettant pas de la perte de sa soeur .


Les deux Maria




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lily6794 10 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog