Magazine

Le tennis se sent chez lui à Bucarest

Publié le 04 mai 2012 par Podcastjournal @Podcast_Journal

La période 21-29 avril a offert aux Roumains passionnés par le tennis l’opportunité de voir un des meilleurs joueurs de tennis, roumains ou provenant d’autres pays, Bucarest, dans le championnat “BRD Nastase Tiriac Trophy”.


Le match de double entre Robert Lindstedt (Swe) / Horia Tecau (Rou) et Michal Mertinak (Svk) / Andre Sa (Bra) (c) Adriana Trifan Radu Le match de double entre Robert Lindstedt (Swe) / Horia Tecau (Rou) et Michal Mertinak (Svk) / Andre Sa (Bra) (c) Adriana Trifan Radu

podcast_bucarest_tennis.mp3 Podcast Bucarest tennis.mp3  (277.16 Ko)

Organisé depuis son commencement en septembre, les organisateurs ont changé la période et ont offert, comme d’habitude, dles match de tennis gratuits, de qualifications le 21-22 avril aux Arènes BNR.
Les participants de cette année comptent des noms tels Gilles Simon (France), Florian Mayer (Allemagne), Viktor Troicki (Serbie), Andreas Seppi (Italie), Lukasz Kubot (Pologne), Marcos Baghdatis (Chypre), Ivan Dodig (Croatie), Horia Tecau (Roumanie), Robert Lindstedt (Suède), Dudi Sela (Israel), Daniele Bracciali (Italie), Potito Starace (Italie),Marius Copil (Roumanie) et bien des autres.
Les spectateurs ont pu regarder des match spectaculaires, des match démonstratifs pour des causes charitables, des match avec des artistes roumains, participer au concours Vodafone, admirer des équipes de double très talentueux dont, on doit dire avec beaucoup de fierté, l’équipe de Horia Tecau et Robert Lindstedt qui sont même devenu les champions au double à leur première participation dans ce championnat. Moi, j'ai été éblouie par l’évolution fulminante de Fabio Fognini de l’Italie qui, aussi à sa première participation ici, a réussi un extraordinaire lieu 2 à Bucarest.
Pour conclure, je ne peux que féliciter les organisateurs pour cet événement et, ayant vue toutes les éditions, le cadre superbe des arènes de tennis d’ici, l’art de jouer, l’atmosphère et les modèles de vie qu’on voit chaque jour sur le terrain, je serai un admirateur éternel de ces rencontres magiques! Autres articles avec des tags similaires
  • Le tennis se sent chez lui à Bucarest Manger à la ‘mexicana’

  • Le tennis se sent chez lui à Bucarest De nouveau sous la magie de Julio

  • Le tennis se sent chez lui à Bucarest La Roumanie se révolte... de nouveau!

  • Le tennis se sent chez lui à Bucarest Explosion latino au garage !

  • Le tennis se sent chez lui à Bucarest De la musique avant toute chose!


Le tennis se sent chez lui à Bucarest Voir la carte

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :