Magazine Poésie

Cézanne s'envole à New York

Publié le 04 mai 2012 par Lauravanelcoytte

Par Béatrice De Rochebouet Mis à jourle 03/05/2012 à 00:18 | publiéle 02/05/2012 à 19:21

Les Joueurs de cartes de Cézanne s'est vendu à près de 20 millions de dollars. .

Cézanne était le lot le plus attendu, mardi soir, chez Christie's, pour donner le ton de ce début de semaine des ventes impressionnistes et modernes à New York. Emporté par un acheteur anonyme dans la salle à 19,12 millions de dollars (14,3 millions d'euros), dans la fourchette haute de l'estimation, LesJoueurs de cartes annoncent des jours prometteurs pour le marché. Il faut dire que cette aquarelle que l'on croyait perdue vient de refaire surface. À l'abri des regards pendant près de soixante ans, celle-ci sort de la collection du Dr Heinz F. Eichenwald, médecin réputé qui a émigré au Texas dans les années 1930.

<i alt=
Les Joueurs de cartes de Cézanne. DR" />Les Joueurs de cartes de Cézanne. DR" />Les Joueurs de cartes de Cézanne. DR" border="0" title="Cézanne s'envole à New York" />Les Joueurs de cartes de Cézanne. DR" />
Les Joueurs de cartes de Cézanne. DR

Le sujet est célèbre puisque c'est l'une des études préparatoires pour la série des cinq tableaux des Joueurs de cartes exécutée entre 1890 et 1896. En 2010-2011, la Courtauld Gallery de Londres avait rassemblé la série qui se trouve partagée entre la Fondation Barnes, le Met de New York, le Musée d'Orsay et, depuis peu, le Musée du Qatar. Ce dernier aurait pu être intéressé par la pièce, puisqu'il aurait acheté, en 2011, la toile du même sujet pour 250 millions de dollars (190 millions d'euros) aux héritiers de l'armateur grec George Embiricos.


vec une vente de moins haut niveau que celle de Sotheby's ce mercredi, Christie's totalise un peu plus de 117 millions de dollars (87,8 millions d'euros), avec 90 % de lots vendus et 95 % en valeur. De quoi mettre en confiance les acheteurs qui se sont fortement disputé la nature morte de Matissse. Après une longue bataille entre une vingtaine d'enchérisseurs, cette rare toile fauve, peinte en 1907, à Collioure, s'est envolée vers des sommets tout aussi élevés, à 19,12 millions de dollars, soit bien au-delà de son estimations de 8 à 12 millions de dollars.

Picasso, avec Le Repos peint en1932 au château de Boisgeloup et montrant Marie-Thérèse Walter, est parti à 9,88 millions de dollars. Mais cette toile était loin de soutenir la comparaison avec le nu de cette même jeune muse, vendu au prix record de 106,5 millions de dollars en mai 2010, également chez Christie's.

Sotheby's espère dépasser le prix annoncé de 80 millions de dollars

Picasso gardera-t-il la vedette de l'œuvre la plus chère vendue aux enchères? Tous les regards sont tournés ce soir vers Le Cri de Munch, dont Sotheby's espère atteindre, voire dépasser, le prix annoncé de 80 millions de dollars. Peint par l'artiste norvégien en 1893, cette icône du XXe siècle est la composition la plus immédiatement reconnaissable aussi bien par les initiés que par le grand public. Et ce tableau expressionniste, symbolisant l'homme moderne emporté par une crise d'angoisse existentielle, est considéré comme l'œuvre la plus importante de l'artiste.

De cette vision apocalyptique d'Oslo, depuis la colline d'Ekeberg, l'artiste fera quatre toiles. L'une, un premier essai, est une tempera et crayon conservée à la Galerie nationale d'Oslo (91 × 73,5 cm). L'autre, également un premier jet, est un pastel sur carton, au Musée Munch d'Oslo (74 × 59 cm). Et la troisième, plus aboutie, est une huile, tempera et pastel, également au Musée Munch (83,6 × 66 cm). Il restait la quatrième, gardée au secret, pendant soixante-dix ans, dans la collection de Petter Olsen. Le milliardaire norvégien la tient de son père Thomas, ami et mécène de Munch, qui acheta bon nombre d'œuvres de l'artiste.

C'est la seule version qui demeure encore en mains privées. L'œuvre suscite déjà les pronostics les plus fous tant sur son prix que sur son acheteur potentiel. Dans le très petit cercle des concurrents, le Qatar arrive en tête…

LIRE AUSSI:

» Le dernier Cri de Munch

SERVICE:

» Toute l'actualité des enchères avec Le Figaro Enchères

http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2012/05/02/03016-...

Je précise que cette article n'est pas de moi (lien vers la page citée et si possible son auteur)mais que je suis auteure et que vous pouvez commander mes livres en cliquant sur les 11 bannières de ce blog


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines