Magazine

[Évènement] Canalsat Series Night

Publié le 12 mai 2012 par Onrembobine @OnRembobinefr

Hier se tenait dans onze cinémas répartis dans toute la France, la Nuit des Séries de Canalsat ou, en anglais dans le texte, la Canalstat Series Night.

Coup de bol, il se trouve que Canalsat m’a permis d’y assister. Voici donc un point sur cet évènement, visant à promouvoir les nouvelles séries diffusées sur les chaines du groupe Canal Plus et Orange.

MISE EN BOUCHE

C’est donc à 21h que je pousse les portes du complexe CGR de Blagnac près de Toulouse, accompagné de la très charmante webmaster du blog Gloss N’ Roses. De gentilles hôtesses accueillent celles et ceux qui s’apprêtent à s’enfiler courageusement 12 épisodes des nouveaux shows à sensations. Une fois nos identités vérifiées, ces mêmes hôtesses remettent à tous les invités une poche contenant une dragonne 13ème Rue, un formulaire pour répondre à des questions au terme de chacune des quatre sessions (chaque session comptant trois séries), un stylo Syfy et une canette d’une boisson fruitée énergisante au goût médicamenteux. Nous voilà parés.

Force est de constater que la salle du cinéma n’est pas pleine, certains chanceux sélectionnés ayant certainement renoncé devant l’ampleur de la chose sans avoir pris la peine d’avertir les organisateurs. Deux hôtesses nous expliquent le déroulement de la soirée et lancent rapidement les festivités. Une fois les lumières éteintes, nous avons droit à un déferlement de publicités sur le bouquet payant avant que la première série ne démarre enfin, avec un bon quart d’heure de retard. Petit compte rendu :

LE PLATEAU TÉLÉ

Glee (W9) : Manque de bol, c’est le show musical de Ryan Murphy qui ouvre le bal avec le premier épisode de la saison 3. Et tant pis pour celles et ceux qui n’ont pas vu les deux saisons précédentes. N’ayant jamais eu la « chance » de voir un épisode de Glee dans son intégralité, je découvre avec effroi la série. Cinq petites minutes me suffisent à déduire qu’il s’agit certainement là d’une des séries les plus insupportables jamais produites jusqu’à aujourd’hui. Les protagonistes s’agitent sans arrêt, se mettent à brailler dès que l’occasion se présente en proposant une ribambelle de reprises agressives, c’est mal joué et Jane Lynch se balade constamment dans d’atroces survêtements aux couleurs insultantes pour la rétine. Pas de doute, c’est nul et le fait de tenir 45 minutes sans lâcher prise relève sans aucun doute de l’exploit.

Call me Fitz (Série Club) : Vient l’heure de découvrir la nouvelle série de celui qui fut pendant des plombes le fameux Brandon de Beverly Hills 90210, Jason Priestley. Narrant les affres d’un vendeur de bagnoles imbuvable confronté tout à coup à sa conscience, personnifiée par un étrange collègue de boulot, Call me Fitz est la première bonne surprise de la soirée. Dans la veine de Californication avec un petit supplément fantastique, Call me Fitz s’avère plutôt drôle et bien senti. Priestley, qui change totalement d’image (c’est courant lorsqu’on a longtemps incarné un beau gosse lisse dans une série pour ados) est, de plus, très convaincant.

[Évènement] Canalsat Series Night

Facing Kate (13ème Rue) : Quelle bonne idée de diffuser le premier épisode de la saison 2 ! Pas évident de prendre le train en marche quand on découvre le show pour la première fois. Sorte d’Ally McBeal, Facing Kate suit une médiatrice confrontée à toutes sortes d’affaires judiciaires. Pas franchement originale, la série donne l’impression de ne reposer que sur le physique et le charisme de son héroïne, incarnée par la pétillante Sarah Shahi (vu dans Les Sopranos et prochainement à l’affiche du nouveau Walter Hill, Du plomb dans la tête aux côtés de Sylvester Stallone).

American Horror Story (Ciné+ Frissons) : Je décide de donner une seconde chance à la nouvelle série de Ryan Murphy (Nip/Tuck mais aussi Glee) en essayant d’oublier l’arrière-goût que cette dernière m’avait laissé quand, il y a quelques mois, j’avais vu ce même pilote.

American Horror Story suit donc une famille dès son arrivée dans sa nouvelle demeure. Une baraque hantée qui ne va pas tarder à faire peser son influence malsaine sur ses occupants. Sursauts, gore soft et sexe cru, voilà les ingrédients de la série, qui se fait un point d’honneur à étaler ses références mal dégrossies. Pas franchement folichonne, American Horror Story se laisse regarder, sans passion. Du moins en ce qui concerne ce premier épisode. Peut-être les choses s’améliorent-elles par la suite ? Pour le moment, c’est la patte de Ryan Murphy qui encombre. On reconnait bien là le mec derrière Nip/Tuck. Ados rebelles irritants, mari super sexué et épouse traumatisée, la coupe est presque pleine et ce ne sont pas les séquences horrifiques plutôt bien emballées qui arrivent véritablement à remonter le niveaux de ce show maniéré et grossier.

[Évènement] Canalsat Series Night

The Gates (TF6) : Une famille emménage dans un complexe résidentiel en forme de petite ville barricadée. À l’intérieur, les humains côtoient les vampires et les loups-garous sans forcement que les uns aient connaissance de l’existence des autres. Mettant en scène la sculpturale Rhona Mitra (Doomsday), The Gates est l’autre bonne surprise de la soirée. Bien amené, le pitch, original sans plus, donne lieu dès ce premier épisode à une poignée de scènes sympathiques. Entre imbroglios amoureux entre adolescents et enquête policière fortement empreinte de fantastique, le pilote de cette série donne envie de poursuivre pour voir si les épisodes suivants tiennent toutes les promesses énoncées ici.

[Évènement] Canalsat Series Night

Grimm (Syfy) : Malheureusement, Grimm vient étayer la théorie plutôt avisée qui soutient que dès lors qu’une série est diffusée sur Syfy, il ne faut pas s’attendre à quelque chose de bien fameux. La chaine étant plus performante sur les documentaires que sur les fictions.

Ceci dit, même si les choses ne démarrent pas si mal, Grimm, avec son mélange de policier et de fantastique, se place néanmoins rapidement dans le sillage d’un ersatz de Buffy contre les vampires de seconde zone. Avec ses effets spéciaux pas toujours très réussis et son concept super bancal, Grimm déçoit, puis ennui. Pas grand chose ne tient en effet debout dans cette série où un enquêteur s’aperçoit avec stupeur qu’il est l’un des derniers Grimm et qu’il est désormais capable de voir à l’œil nu les démons qui se cachent parmi les humains et qui sont tous échappés des récits des fameux frères Grimm. Mouais…

La Chanson du Dimanche (Comédie+) : Pas grand chose à dire sur cet sitcom comique qui voit les deux compères de La Chanson du Dimanche tenter de provoquer l’hilarité à coup de blagues vaseuses et de chansons poussives.

Death Valley (Mtv) : Plus ou moins filmée caméra à l’épaule, la nouvelle série comico-horrifique de Mtv déçoit également. Une équipe de télévision suit des flics confrontés à toutes sortes de raclures. Vampires, loups-garous et zombies s’entremêlent dans un joyeux bordel ennuyeux et pas franchement drôle. Comme souvent ces derniers temps, la réalisation opte pour une frénésie irritante, mais n’arrive pas à masquer le manque de profondeur d’un truc de toute façon pensé pour les jeunes téléspectateurs peu regardants. Pas nul mais pas loin.

EPILOGUE

C’est ici, vers 3h du matin que la soirée à pris fin en ce qui me concerne. Devaient suivre les séries Robot Chicken, Game of Thrones (premier épisode de la saison 2 que j’ai de toute façon déjà vu plusieurs fois), Hell on Wheels (série western dont les premières images intriguent positivement diffusée sur le bouquet Orange) et Spartacus.

La qualité n’a pas toujours été au rendez-vous mais le concept a largement rattrapé les lacunes de la programmation. Canal Plus sait recevoir. Après avoir pu profiter l’année dernière du superbe accueil réservé aux invités du Grand Journal à Cannes, nous avons cette fois-ci retrouvé ce même soucis du détail et d’efficacité. Service impeccable et souriant, super bouffe gratuite et à volonté, boissons comprises, cadeaux divers et variés (en plus des trucs énoncés en début d’article nous sommes repartis avec moult stylos, avec un carnet de note, une casquette et un joli sweat-shirt aux couleurs de la série Grimm, c’est à dire rouge vif). Canal plus sait brosser ses abonnés dans le sens du poil, c’est appréciable.

[Évènement] Canalsat Series Night

Gros faux pas : alors que la Nuit des Séries était censée nous faire découvrir les nouvelles séries, en diffusant bien souvent les premiers épisodes de ces dernières, il est fâcheux de constater qu’il est impossible, dans une majorité des cas, de suivre en rentrant chez soi ces mêmes séries. Leur diffusion étant déjà bien avancée (tu viens de voir l’épisode 1 de The Gates et tu rentres chez toi pour t’apercevoir que TF6 diffuse déjà l’épisode 6… Ce genre de truc). Ce qui fait donc de la Nuit des Séries-si on y réfléchit deux secondes- le premier évènement pro-téléchargement. À moins d’attendre leur sortie en coffret bien sûr…

@ Gilles Rolland


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [Évènement] Sèvres 2011

    [Évènement] Sèvres 2011

    Le 19 et 20 novembre, dans les Hauts de Seine de Paris, des figurinistes venus de toute la France ont participé au célèbre concours de Sèvres. Lire la suite

    Par  Cyriltuloup
    CINÉMA, CONSO, CULTURE
  • Évènement :: le Gucci Masters, jumping international, luxe, calme et monogrammes

    Évènement Gucci Masters, jumping international, luxe, calme monogrammes

    Ambiance :: ça sent bon, l'écurie, le foin… le luxe! Gucci Masters. J'aime être là au chaud à l'intérieur de cet écrin dédié au cheval, à l'argent, à la lumière. Lire la suite

    Par  Adelap
    BEAUX ARTS, CULTURE, A CLASSER
  • London by night

    London night

    Photographies prises de la sortie du métro Tower hill, Londres, Novembre 2011. Lieu de la prise de vue View Photomatisme.fr in a larger map ManufacturerNIKON... Lire la suite

    Par  Whypy
    PHOTOS, TALENTS
  • Bali by night

    Bali night

    Une nuit dans la piscine de la maison … – shot with Olympus Tough 8000. Lire la suite

    Par  Mld06
    PHOTOS
  • Fake Tape Series #2

    Fake Tape Series

    Hey grandma, Tu trouveras ci-joint une mixtape antirhumatismale pour position doggystyle. BONNE écoute XoXo (Ces quelques mots sont susceptibles d’améliorer... Lire la suite

    Par  Hartzine
    CULTURE, MUSIQUE
  • Equipe de France : un non évènement.

    Chronique du lundi 12 décembre 2012. La nomination de Philippe StAndré et l’annonce de son staff ont été bien traitées par les médias alors qu’il s’agissait d’u... Lire la suite

    Par  Lben
    RUGBY, SPORT
  • Meant Label Night @ Showcase

    Meant Label Night Showcase

    Samedi 17 Décembre 2011 au Showcase : CHLOÉ DJ SET – PAN/TONE LIVE – MONOBLOK & PSLKTR – REMAIN DJ SET Chloé représentera la touche féminine de la soirée... Lire la suite

    Par  Betcmusic
    CULTURE, MUSIQUE