Magazine

America is back !

Publié le 02 mai 2012 par Lotteroro

America is back !America is back !
Deux films en deux jours, je ne suis pas loin d’établir un nouveau record du monde de temps passé dans les salles obscures ! Voilà, la météo n’étant pas favorable à la promenade en extérieur et autre activités de plein air, j’ai décidé de m’enfermer dans le noir afin d’aller voir (noter la richesse du vocabulaire) deux films à grand spectacle – ma foi – fort distrayants, à savoir Avengers et Battleship... Autrement dit, deux films où encore une fois, sans les américains, nous pauvres mortels, nous serions décédés ou aurions été asservis dans d’atroces souffrances face à des extraterrestres hostiles à la survie de notre espèce. Vous l’aurez donc encore une fois, bien compris, deux supers productions hollywoodiennes, rehaussant ce fabuleux complexe de supériorité que peut avoir ce peuple d’outre-Atlantique vis-à-vis du reste de ses semblables, dans le sens où sans eux, leur perfection tactique et leurs armes super développées, on peut sans doute estimer que la race humaine aurait fini par s’éteindre tant elle est faible et mal protégés face à toute menace, qu’elle soit interne (superbe référence à la Corée du Nord dans Battleship) ou venue d’ailleurs... Donc comme toujours, sans plus de transition, mon cher Allociné, que peux-tu nous dire sur ces deux films, qui, encore et toujours, ont du coûter un bras, une jambe, et j’ai envie de dire, une couille ! D’ailleurs je le dis, une couille !
AvengersLorsque Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l'organisation qui préserve la paix au plan mondial, cherche à former une équipe de choc pour empêcher la destruction du monde, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Hawkeye et Black Widow répondent présents.
Les Avengers ont beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres, d'autant que le redoutable Loki a réussi à accéder au Cube Cosmique et à son pouvoir illimité...

BattleshipOcéan Pacifique… Au large d’Hawaï, l’US Navy déploie toute sa puissance. Mais bientôt, une forme étrange et menaçante émerge à la surface des eaux, suivie par des dizaines d’autres dotées d’une puissance de destruction inimaginable.
Qui sont-ils ? Que faisaient-ils, cachés depuis si longtemps au fond de l’océan ?

A bord de l’USS John Paul Jones, le jeune officier Hopper, l’Amiral Shane, le sous-officier Raikes vont découvrir que l’océan n’est pas toujours aussi pacifique qu’il y paraît.

La bataille pour sauver notre planète débute en mer.

Commençons par Avengers : et bien la grande qualité des films Marvel, c’est de faire, la plupart du temps, des films relativement sympathique et plutôt bien foutu. C’est largement le cas ici puisqu’on nous présente un film à la fois drôle, scénaristiquement pas trop mal et très réussi en ce qui concerne le travail d’effets spéciaux. Non pour l’instant, sans en faire mon nouveau film de super héros préféré, je n’ai pas trouvé de défaut majeur à ce film, si ce n’est la capacité – caractéristique de la plupart des films à grand spectacle – à faire de grandes leçons de morale sur des thèmes un peu trop simplistes tels que l’amitié, l’humilité, le courage, et j’en passe et des meilleurs... Aussi on peut parler ici d’un bon petit (doux euphémisme) film, très facile à regarder et qui fait passer un bon moment tant les scènes de tatanes sont impressionnantes et tant cela peut faire plaisir aux plus grands fans de super héros de voir réuni en un même film, que ce soit Iron Man, Hulk, ou encore Thor, interprétés par des acteurs au top de leur forme (petit big up pour Jeremy Renner qui continue à m’impressionner après le très bon Démineurs).
Ensuite passons à un film qui m’a beaucoup moins plu, je veux bien sur parler de Battleship... Effectivement, si les scènes de batailles navales – trop peu nombreuses à mon goût – sont très bien faites, ça cause beaucoup trop, de sujets vus, revus et encore vus à nouveaux (notez le vocabulaire qui marque la redondance de la parole dans le film) ; les personnages sont caricaturaux, avec des traits de caractère exagérés et on remarque beaucoup trop de longueur dans ce film, qui m’a fait m’agiter à de nombreuses reprises dans mon fauteuil, ce qui peut généralement traduire mon ennui... Mais le film n’a pas que des défauts, et ce qui m’a marqué, c’est que pour la première fois dans l’histoire du film d’invasion extraterrestre, point de bouclier protecteur autour de l’ennemi, il s’agit d’humanoïdes, proches de l’être humain, et leurs vaisseaux explosent quand il se prennent une bombe sur le coin de la gueule ! 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lotteroro 6 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte