Magazine Humeur

Vive le gaspillage!

Publié le 24 mai 2012 par Orlandoderudder

Thèse:

Gloire! Grandeur! Beauté! victoire! Là: 
http://www.europe1.fr/France/Nous-jetons-20-kilos-de-nourriture-par-an-1097877/?google_editors_picks=true
Victoire sur la faim ancestrale! victoire de l'humain: nous gaspillons! ici, nous avons gagné! Et nous piétinons les valeurs regrattières pourries des religions, des gagne-petits, des rances, des boutiquiers: on s'en fout, on jette! Nous sommes des modèles de l'Humanité glorieuse! IL va falloir que cette merveille, cette possibilité de gaspillage s'étende au monde entier, que l'abondance déferle et que le monde devienne le palais de Dame Tartine, le royaume de lait et de miel, le pays de cocagne! Qu'il y en ait toujours trop du rab de rab de rab supplémentaire à l'excédence! Loin des psychorigides salopardes de la frugalité sans coeur, de l'économie d'épluchures, de la vie en râclure, en récup en bouts de chandelles! Ecrabouillons le diététisme, le jeûne, injures à l vraie faim, esthétisme de nantis! Bouffons jusqu'à plus soif!
Nourrissons nos poubelles, qu'elles deviennent grosses et grasses avant qu'o ne les brûle comme des bosses de Gilles ou des polichinelles de paille et de bric et de broc! Et brûlons l'ignominie petite-bourgeoise de la diète et du jeûne! vivons en vrais poètes, debout et carnivores pour que le monde entier connaisse l'abondance, le gâchis, la fin de la fin! Rayonnons de bonheur comme des orchidées grasses aux couleurs chatoyantes, envirantes, capiteuses! 
Et l'amour régnera comme si de rien n'était!

Antithèse:

C'est vrai! On gaspille tandis que les pauvres ont faim. pourtant des mesures simples permettraient de les aider grandement.On commencerait par distribuer les surplus. Mais ce ne serait pas assez. IL y a mieux à faire...

un gâchis lamentable est celui des animaux domestiques et de compagnie. on se dit qu'on les aime pour essayer de s'aimer, on les exploite affectivement tandis qu'ils bouffent comme des dégueulasses! 
au lieu de jouir bassement de ces éléments décoratifs, de ces êtres vivants devenus accessoire de l'auto-satisfaction sordide,de ces exutoires gratifiants pour égoïstes complaisants, on pourrait en distribuer la viande aux pauvres du monde! En respectant les interdits religieux et les rituels d'abattage! Cette mesure urgente serait un bienfait pur les riches qui se permettent l'animalisme: en les privant de leurs esclaves affectifs, on les rendrait un peu plus dignes. En plus, ils pourraient se nourrir,durant un bon moments, des réserves de Sheba, de Canigou , de croquettes diverses devenues inutiles...ILs ne méritent pas mieux!

Fouthèse:

On vit une époque formidable!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog

Magazine