Magazine Humeur

But I'm a creep

Publié le 06 juin 2012 par Almiragulsh @DBEDF


Je me sens tellement seule en ce moment, si tu savais.
Personne ne me comprend. Personne ne me soutient. C'est tellement dur parfois. Je me sens si différente, j'ai vraiment la sensation de venir d'ailleurs, d'être un extra terrestre. C'est pas facile à vivre. Souvent, j'ai envie de hurler ma marginalité à la face du monde, une bonne fois pour toute et qu'on en parle plus. Mais je me ravise. Je n'ai pas ce cran là. Je crois bien suis trop sensible au jugement des autres. Je n'assume pas.
Il y a quelques jours encore, je vivais plutôt bien ma différence. Enfin... disons plutôt que j'arrivais à la porter assez discrètement. J'arrivais encore à garder la tête droite. Je pouvais me regarder dans la glace. Mais depuis une semaine, je n'y arrive plus. Ça m'accable, je ne peux plus l'intérioriser. Même mon mec porte un regard différent sur moi depuis quelques temps. Lui qui dit m'aimer, et me soutenir quoi qu'il advienne. Je sens bien qu'il ne le supporte plus. Quelque part, je le comprends. Qui pourrait vivre avec ça? Supporter un tel poids au quotidien?
J'ai cherché une solution. J'ai pris sur moi. J'ai essayer de me forcer. De travailler ma différence. Rien à faire. Je ne peux plus lutter, et avec le temps, ça devient de plus en plus compliqué. Je ne trouve pas de solution. Je ne sais pas quoi faire. Peut être que cracher le morceau pourra m'aider, je sais pas...
Voilà.
On est le 6 juin 2012, et devant vous, je confesse ma tare.
Je n'aime pas le tennis. 
Non, non. C'est même pas que je n'aime pas ça, c'est que ça me dépasse complètement. Lâcher ça en plein milieu de Rolland Garros, alors que la terre s'est arrêtée de tourner au profit d'une petite balle jaune, c'est vraiment pas facile.

But I'm a creep

toi tu vas mourir, et tu le sais pas encore

 
Je n'ai jamais rien pigé aux règles. C'est pas que je suis bête, non. C'est juste que je trouve ça tellement pas intéressant.
Par exemple, l'autre soir, l'Homme en regardant Paul Henry Mathieu a dit:
   - OH Elle est longue!
   - Comment tu peux savoir, il trop ample son short pour qu'on puisse voir quoi que se soit! ai-je répondu.
J'ai dormi sur le canapé.
Je trouve ça tellement pas possible de se prendre la tête avec des règles si compliquées. Le rugby aussi c'est compliqué tu me diras. Mais si j'entrave pas plus les règles du tennis que les règles du rugby, au moins au rugby, tu vois des colosses au cuisseau appétissant se foutre sur la gueule et bouffer du gazon. Au tennis, personne ne bouffe rien, et t'as la sensation que le premier qui se mettra à chanter dans les gradins se fera lyncher à coup de Wayfarers. Super sympa l'ambiance.
Puis sans déconner, c'est quoi cette manière de compter les points? On peut pas faire 1, 2, 3, 4, 5 comme dans tous les autres sports? Non, ce serait beaucoup trop simple, beaucoup trop à la portée de la plèbe dépourvue de Wayfarers ou de polos Ralph Lauren. Alors ou passe de 15 à Jeu pour faire 1, et moi j'ai déjà mal au crâne. Et ça marche aussi dans le tennis amateur. Quand j'ai rencontré l'Homme, il m'a dit:
   - Quand j'étais plus jeune, je jouais beaucoup au tennis
(il croyait probablement m'impressionner)
   - Ha bon, et t'étais fort?
(on était au restau, j'avais oublié ma carte bleue, il fallait que je la joue serré)
   - J'étais classé 30/1
   - T'es vraiment qu'un porc. Tu pourrais attendre qu'on soit intimes pour me parler de tes mensurations!
Ce soir là, j'ai fait la plonge.
Pour savoir qui a gagné un match à l'annonce du score, il ne faut pas oublier de prendre de quoi noter, au risque de se planter. Et c'est d'autant plus valable si tu as regardé le match en entier, et que tu viens donc de passer plus de 4 heures collé à l'écran de ta télé. 4 heures à regarder deux types ou deux nanas se renvoyer la balle. Le tout dans un silence quasi religieux, seulement troublé par les hurlements pornographiques poussés par les joueurs. Je suis peut être pudibonde, mais tout ces cris orgasmiques, ça me fout mal à l'aise. Moi je t'interdirai tout ça au moins de 12 ans et on en parlerai plus. Je me demande d'ailleurs ce que fait le CSA. Enfin, tout ça aurait le don de me rendre folle et épileptique, si toutefois je me retrouvais dans la situation de devoir regarder un match de tennis dans son intégralité sans avoir la possibilité d'ouvrir ma gueule. Si un jour on dois me torturer, mettez moi devant Rolland Garros, et j'avoue tout ce que vous voulez.
Et last but not least. L'unique raison pour laquelle je regarde le sport à la télé, c'est pour les sportifs. Que celles qui regarde les mondiaux de natation juste pour admirer la coulée de Camille Lacourt me jette la première pierre. Or au tennis, qu'est ce qu'on a? Des colosses avec un bras bien plus gros que l'autre. C'est déjà assez difficile de vivre en sachant que mon sein gauche est plus gros que le droit, et que mon œil droit et mon œil gauche sont infichus de regarder dans la même direction. Je vais pas non plus me mettre à fantasmer sur un type encore plus asymétrique que moi.
Voilà. C'est craché. Je sais que je ne serais plus jamais la même à vos yeux. J'en suis désolée. Lynchez moi, je suis prête...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Almiragulsh 1069 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog