Magazine Humeur

Le PLQ recoit une mise en demeure du citoyen qui a tourné les images

Publié le 27 juin 2012 par Cheaplabel
Agence QMI sourcetvanouvelles.ca Le citoyen qui a tourné les images de Pauline Marois frappant des couvercles de casserole qui ont été utilisées dans la publicité des libéraux, a envoyé une mise en demeure au Parti Libéral du Québec (PLQ) pour freiner leur utilisation, mais cela n'inquiète pas le chef Jean Charest.
Le PLQ recoit une mise en demeure du citoyen qui a tourné les images(gracieuseté)

Guy Séguin a filmé ces images lors d'une manifestation menée le 2 juin dernier, durant la campagne entourant les élections complémentaires dans Argenteuil.
Il les a ensuite publiées sur sa page Facebook et a eu la surprise lundi soir, de les voir reprises dans la publicité du PLQ.
Il affirme que les libéraux ne lui ont pas demandé les droits de diffusion de ces images dans lesquelles on voit la chef péquiste, arborant fièrement le carré rouge, prenant part à un concert de casseroles dans la circonscription d'Argenteuil, que le PQ a récemment ravi aux libéraux.
Jean Charest a rétorqué que les images étaient du domaine public et largement diffusées depuis plusieurs jours dans les réseaux sociaux et sur divers sites Internet.
Il a réfuté les accusations des péquistes qui ont accusé le PLQ de se lancer dans la publicité négative.
« Ça illustre un épisode de la vie politique de Pauline Marois que les Québécois ont intérêt à connaître. On n'a pas fait de commentaire. Moi, je pense que l'image parle par elle-même, on n'a pas suggéré aux Québécois de conclusion tellement la conclusion s'impose par elle-même.
La conclusion est assez claire, Mme Marois dit : "Moi je veux être première ministre du Québec". Juxtaposer l'image et sa prétention pis tirez vos propres conclusions », a lancé le premier ministre mardi en fin d'avant-midi, lorsque pressé de questions sur ladite publicité.
Le chef libéral s'est dit d'ailleurs très étonné de la réaction des péquistes. « L'image qui a été mise en ligne, c'est l'image que le PQ de Pauline Marois a mis en ondes, c'est eux qui on rendu publiques ces images. C'était sur le site internet ou Facebook du candidat du PQ dans le comté d'Argenteuil », a-t-il insisté.
«Ce que nous avons fait, on a mis en ondes des images que Pauline Marois elle-même et son parti ont mis en ondes, alors je suis étonné de la réaction des péquistes. Est-ce qu'ils sont embarrassés par leurs propres images, qu'ils ont eux-mêmes rendus publics et si oui pourquoi? », a-t-il renchéri.
Le premier ministre ajoute que le PQ n'a pas à faire la morale puisque les péquistes se sont livrés à une campagne de publicité négative il y a quelques mois à peine.
(Avec la collaboration de Geneviève Lajoie)

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine