Magazine

Romero Britto, l’artiste pop art au « grand cœur rouge ».

Publié le 24 septembre 2011 par Effetdestyle @Effetdestyle

Romero Britto, l’artiste pop art au « grand cœur rouge ».

C’est à l’âge de 14 ans que le jeune Romero Britto fera sa première exposition.
Né en 1963, issu d’une famille modeste composée de neuf enfants, il grandit à Recife, une ville étendue réputée comme étant la Venise du Brésil.

Autodidacte et déjà si talentueux, il remplit son univers de couleurs sur tous les supports à sa portée, cartons et vieux journaux sont les témoins de sa foi optimiste.

En 1983, il voyage en Europe pour examiner l’art des maîtres. Encouragé à voyager aux Etats-Unis où le « Pop Art » est en plein essor, il s’installe à Miami.

Et c’est en 1989, lorsqu’il est sélectionné par Absolut vodka pour rejoindre le groupe d’artistes incluant entre autres Andy Warhol et Keith Haring pour la campagne « Art Absolut » que son talent va être propulsé…le grand cœur rouge sera publié dans le monde et fera de lui du jour au lendemain une célébrité.

Son style unique qu’il nomme le « néo-pop cubisme » combine les influences du cubisme avec la pop et la peinture de graffiti, il illustre la vie qu’il affectionne dans toute son intensité :  l’amour, la beauté , la joie de vivre.

Britto voit l’art comme un véhicule pour transporter des messages de joie et de célébration de la vie, lutter contre les environnements désolés de la pauvreté, la douleur et la maladie.

Marqué par une enfance vécue dans la pauvreté, il s’engage dans les causes qui touchent la jeunesse sur des questions politiques et sociales   :

- une levée de fonds de 150 œuvres au profit de l’Amnesty International, l’association américaine du cancer.
- des projets de financement tels que L’American Cancer Society, Hôpital St. Jude pour enfants à Philadelphie et La Croix-Rouge américaine.
- des évènements de collecte de fonds pour le sida, l’entretien de la forêt tropicale au Brésil, le train de la Terre…

Aujourd’hui il est représenté dans les galeries et les musées à travers les cinq continents, de Singapour à Dubaï, en passant par Londres et New York.

Découvrez sur le site une collection d’objet déco sous licence, autorisé par l’artiste pour rendre son art accessible.

Romero Britto, l’artiste pop art au « grand cœur rouge ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :