Magazine Humeur

Syrie : Le « régime syrien est condamné » dit M. Mebtoul*.

Publié le 22 août 2012 par Menye Alain
DJERRAD AMAR

DJERRAD AMAR

 Dans un article intitulé « L’Algérie, l’exception au printemps arabe ? » du professeur Abderrahmane Mebtoul consacré à l’Algérie on relève le message « subliminal » suivant :

« Après la Tunisie, l’Egypte,  le Yémen, la Lybie,  et récemment la Syrie dont le régime  est condamné  (le Maroc en voie, en principe,  vers la monarchie constitutionnelle) et certainement bon nombre d’autres pays arabes et africains qui suivront, annoncent des réformes pour une transition qui sera de longue durée. » 

M. Mebtoul mélange les genres en citant « Tunisie, l’Egypte,  le Yémen, la Lybie » et la Syrie dont il décrète que « le régime  est condamné  ». Qu’en sait-il ? Le « départ de Bachar al-Assad » c’est bien l’occident (Clinton, Cameron, Sarkozy/Hollande) qui l’exige ; pour les beau-yeux des arabes ou pour Israël ? Il utilise les mêmes concepts et qualificatifs de l’Empire que relaient Reuters, l’AFP, Aljazeera du Qatar, Alarabia la saoudienne, la BBC, France24, Itélé, BFMTV en particulier.  En analyste il doit bien savoir que pour la Syrie, mais aussi pour la Libye il s’agit bien de complots, oui des complots, par des « révolutions » préfabriquées. Le monde le sait maintenant sauf M. Mebtoul en apparence ? Pour la Libye c’est bien l’Otan qui a fait la guerre non ? En érigeant des « thouars » composés de  voyous, de frustrés, de prisonniers, de revanchards, d’islamistes intégristes wahabo-salafistes et de félons qui ont tous émargés à la NED/CIA vivant pour la plupart en Europe et aux EU, depuis plus de 20 ans, qui ont la nationalité des pays qui les ont accueillis. Ces ‘thouars étaient bien financés par le Qatar et l’Arabie Saoudite. M. Mebtoul n’a pas vu Bernard-Henry Levy – ce sioniste franco-israélien –  à Benghazi soutenir ces ‘thouars’ en piétinant devant eux et devant les télés le drapeau libyen ? On voit le résultat. Les libyens ne se relèveront jamais plus ! Même scénario pour la Syrie, avec son CNS, qu’ils veulent reproduire si ce n’est le triple véto doublé de la Russie et de la Chine. Il dit aussi « et certainement bon nombre d’autres pays arabes et africains qui suivront… » Sans oser citer les monarchies absolues du Golfe, mais il adule le Maroc par son «… en voie, en principe,  vers la monarchie constitutionnelle». N’a-t-il pas entendu les déclarations de ce sinistre BHL, philosophe du mal, à l’Université de Tel Aviv que voici  «si nous réussissons à faire tomber Kadhafi ce sera un message pour Assad» et celle, par affront, lors d’une réunion du CRIF «c’est en tant que juif que j’ai participé à cette aventure politique, que j’ai contribué à définir des fronts militants, que j’ai contribué à élaborer pour mon pays et pour un autre pays une stratégie et des tactiques» ou encore celle de Itamar Rabinovitch, ancien ambassadeur d’Israël à Washington, que rapporte ‘The International Herald Tribune’ du 19-20 novembre 2011 «George W. Bush désirait renverser Bachar al Assad » en 2005  ajoutant «qu’Israël veut en finir avec les dirigeants qui soutiennent  le Hezbollah au Liban et le Hamas en Syrie… profondément préoccupé par la menace iranienne, Israël pense qu’enlever la brique syrienne du mur iranien pourrait déboucher sur une nouvelle phase de la politique régionale». Et bien d’autres déclarations récentes des dirigeants sionistes d’IsraëlM. Mebtoul est-il stupide au point de ne pas voir qu’il s’agit d’une lutte d’influence entre la puissance américaine « unilatéraliste » et l’émergence d’autres (Russie et Chine) « multilatéralistes » dont le théâtre est bien la Syrie ou serait-il carrément pro-thèses de l’occident à leur tête les États -Unis et que cela n’a rien avoir avec les prétextes  « humanistes ». L’occident s’en fout royalement de la ‘démocratie’ ou des « libertés » dans le monde arabe ; ces contrées utiles sinon, comment soutiennent-ils les régimes les plus rétrogrades et les monarchies absolues. Pour eux les intérêts priment sur la morale. Il le sait bien ! Son titre «L’Algérie, l’exception au printemps arabe ?» montre qu’il croit à ce « printemps » dont le monde sait maintenant que c’est sorti des officines de la propagande américaine dans le cadre du projet « Grand Moyen-Orient » (des analystes américains le reconnaissent eux-mêmes). Il doit bien avoir lu ce « projet » auquel est intégré celui de « Yinon ». Il doit bien aussi avoir entendu, à la télé et en direct, ce Levy crier sur l’Algérie qu’ « elle aura son printemps » lors d’un débat avec madame Drif Zohra. Notre problème et ceux de nos  intellectuels en particulier, est que nous sommes  arrivés à un degré de perversion et de stupidité tel que même si l’ennemie, lui-même, nous avoue qu’il nous trompe on ne le croit pas ! On fait désormais la guerre aux arabes par ‘procuration’ en utilisant leurs propres enfants et leur propre argent, leurs médias et leurs ‘Cheikh’ ! Cela crève les yeux non ? Il faut être érudit pour le découvrir?  Que veut de plus M. Mebtoul, comme preuves, à vouloir nous prescrire les conneries américano-sionistes. En tant qu’intellectuel il n’a pas le droit de servir de relais à leurs tromperies. 

Djerrad Amar


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine