Magazine

Cannes 2012 # Jacques Audiard

Publié le 25 mai 2012 par Blended @blendedph


Parlons de celui qui se présente comme le prétendant le plus sérieux, voir le gagnant désigné pour certain, de cette Palme d’Or 2012. Il faut dire que Jacques Audiard est le réalisateur de l’unanimité tant ses films sont encensés par tous les clans que compte le cinéma. Regardez plutôt le pédigrée : huit Césars personnels dont 2 pour le meilleur film, 2 pour le meilleur réalisateur, 3 pour le meilleur scénario et 1 pour la meilleure première œuvre. Et à Cannes, un prix du Scénario et un Grand prix du jury.


Fils de Michel Audiard (Michel qui ? Ah, le père de Jacques), il mettra pourtant longtemps pour passer à la réalisation. Il tente même dans un premier temps d’échapper au cinéma. Il entame des études de lettres pour entrer dans l’Éducation Nationale. Études avortées finalement. Il se tourne immédiatement, et avec succès, vers l’écriture de scénario. Il coécrit entre autre Mortelle Randonnée avec son père. Son premier film sera Regarde les hommes tomber en 1994. Jacques Audiard a alors 42 ans.


Premier film premier succès. Puis suivent Un Héros très discret, Sur mes lèvres, De Battre mon cœur s’est arrêté et enfin Un Prophète. Que des succès, que des films considérés comme de grandes œuvres, au point que tout le monde s’accorde à dire qu’ils deviendront rapidement des classiques du cinéma français.
Avant de réaliser Un Prophète, Jacques Audiard s’engage pour le cinéma du milieu auprès de Pascale Ferran au sein du Club des 13.
Jacques Audiard est aussi réalisateur de clips. Il reçoit le prix du meilleur clip en 1999 pour La Nuit Je Mens d’Alain Bashung. Il signe aussi Comme elle vient de Noir Désir, vidéo où des sourds-muets déclinent les paroles de la chanson en langage des signes. Le clip s’ouvre sur des femmes parlant politique. Leur conversation finit par ses « mots », il vaut mieux entendra ça que d’être sourde. Polémique. Mais Jacques Audiard n’en a que faire. Nous aussi.

Donc, cette année Jacques Audiard présente De rouille et d’os à Cannes. Un film dont les cinéphiles ont traqué les premières images, les photos exclusives avec une passion que l’on voit d’habitude pour les blockbusters. L’histoire, tout le monde la connaît. Ce que tout le monde attend de découvrir, c’est quel prix ou plutôt combien de prix Jacques Audiard remportera-t-il.

Cannes 2012 # Jacques Audiard

Cannes 2012 # Jacques Audiard


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :