Magazine Poésie

Fin de la Biennale des antiquaires

Publié le 23 septembre 2012 par Lauravanelcoytte
Par Béatrice De Rochebouet Mis à jour le 14/09/2012 à 15:29 | publié le 14/09/2012 à 06:00  (2) Dans ce mastaba aux tonalités taupe, couleur fétiche du décorateur François-Joseph Graf, le visiteur chemine dans la pénombre jusqu'au buste monumental de Sésostris Ier<br alt=en quartzite d'époque Moyen Empire (XIIe dynastie, XIXe siècle avant J.-C)." />
en quartzite d'époque Moyen Empire (XIIe dynastie, XIXe siècle avant J.-C)." />
en quartzite d'époque Moyen Empire (XIIe dynastie, XIXe siècle avant J.-C)." />
en quartzite d'époque Moyen Empire (XIIe dynastie, XIXe siècle avant J.-C)." />
en quartzite d'époque Moyen Empire (XIIe dynastie, XIXe siècle avant J.-C)." title="Fin de la Biennale des antiquaires" />
en quartzite d'époque Moyen Empire (XIIe dynastie, XIXe siècle avant J.-C)." border="0" />
Dans ce mastaba aux tonalités taupe, couleur fétiche du décorateur François-Joseph Graf, le visiteur chemine dans la pénombre jusqu'au buste monumental de Sésostris Ier
en quartzite d'époque Moyen Empire (XIIe dynastie, XIXe siècle avant J.-C).
Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/JC MARMARA/LE FIGARO
  •   Une scénographie signée Karl Lagerfeld, de nouveaux exposants, des acheteurs venus de l'Est… La manifestation redore son image.

La Biennale des antiquaires est-elle le dernier temple de l'art qui résiste aux bombardements de la crise? Sous la verrière du Grand Palais réinventée par le très médiatique Karl Lagerfeld, les plus grands collectionneurs de la planète sont venus, dès mercredi soir, participer au dîner de gala. Avec légèreté, ils ont foulé la moquette en imitation de pavés conduisant aux places et avenues de la capitale autour desquelles sont alignés des stands-vitrines comme sous le second Empire.

Jadis, on attendait les Américains comme des sauveurs. Aujourd'hui, ce sont ceux des pays émergents: les Chinois comme Yue Sai Kan, connue pour avoir construit un empire dans le secteur de la cosmétologie à Shanghaï, ou les Ukrainiens, à l'image du puissant homme d'affaires Andrey Adamovski, amateur discret des plus grands noms de l'art moderne à Kiev.

Près de 1400 de ces nouveaux riches de l'art, manne inespérée pour nos marchands plutôt inquiets de l'avenir de leur métier dans l'Hexagone, sont venus célébrer cet événement qui participe encore au rayonnement de la France à travers le monde. Évitant les caméras, Bernard Arnault était passé avant l'ouverture. Mais jusqu'au vernissage aucun ministre ne s'était annoncé. À l'exception de Laurent Fabius, invité à titre personnel à la table du décorateur François-Joseph Graf qui fit entrer à la Biennale son frère, François, et son XIXe triomphant, avant qu'il ne disparaisse. D'importants conservateurs faisaient figure de dinosaures au milieu des nuées de jeunes Chinoises outrageusement bijoutées. Elles n'ont pas hésité à se faire prendre en photo devant la statue Bamileke du Cameroun au sexe proéminent sur le stand de Bernard Dulon, jouxtant celui de Bulgari. Mais pas une question sur sa provenance et son prix, preuve encore d'une difficile cohabitation entre bijoutiers omniprésents et antiquaires…

«Valeur refuge»

C'est grâce à une campagne tous azimuts, de Berlin à Hongkong en passant par Istanbul et Sao Paulo, que le président de la Biennale, Christian Deydier, a pu renouveler son public, soit deux tiers d'étrangers pour cette 26e édition. La seule issue pour cette manifestation jusque-là en perte d'image, face à une concurrence effrénée de salons et de foires dans le monde et, surtout, à la montée en puissance de Maastricht et de Bâle qui captent désormais tous les ténors de l'art moderne, du contemporain et du design. «Le marché de l'art international n'est pour l'instant pas touché par la crise, confirme le président du Syndicat national des antiquaires (SNA). C'est une valeur refuge mais s'il le faut, moi et mes confrères, nous n'hésiterons pas à délocaliser nos activités si la situation s'aggrave ici.» L'idée est déjà en marche avec deux nouvelles Biennales de Paris à New York, à l'automne, et à Moscou, au printemps 2013.

Ce n'est pas non plus sans grincements de dents que le président a changé la donne de cette manifestation jugée toujours très franco-française, avec seulement 27 galeries étrangères. Il y a des départs regrettés contre 49 nouvelles arrivées sur les 118 participants. Mais ces nouveaux venus plus jeunes ou moins reconnus qui inaugurent à l'étage la réouverture du salon d'honneur émanent pour la plupart du SNA. Et leurs petits stands, alignés à touche-touche et très disparates, n'ont pas leur place dans un tel salon de prestige. L'ouverture est nécessaire mais avec des noms plus prometteurs. La sélection reste aussi à revoir dans les allées du Paris de l'Exposition universelle de Karl Lagerfeld. Les meilleurs exposants sont sur l'avenue centrale allant de la Concorde aux Champs-Élysées. Pour les autres, relégués à l'étroit derrière, point de salut!

Grand Palais (Paris VIIIe), jusqu'au 23 septembre. www.grandpalais.fr

LIRE AUSSI:

» Biennale des antiquaires: lèche-vitrines au Grand Palais

http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2012/09/14/03013-2012...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Fin de:Chenonceau,Rousseau

    de:Chenonceau,Rousseau

    Rousseau heureux à Chenonceau Louise Dupin, « Dame des Lumières », tient un salon brillant à Chenonceau, au XVIIIème siècle, et reçoit les plus grands penseurs... Lire la suite

    Par  Lauravanelcoytte
    POÉSIE, TALENTS
  • Fin de:Exposition GEN PAUL

    de:Exposition PAUL

    « PRE-WAR / POST-WAR »100 oeuvres ( Peintures, Dessins, Estampes )Du Jeudi 25 Octobre au Dimanche 25 Novembre 2012Vernissage le jeudi 25 Octobre de 17 h à 22 h... Lire la suite

    Par  Lauravanelcoytte
    POÉSIE, TALENTS
  • Fin d’hiver

    Pour moi « fin d’hiver » est plutôt synonyme de fin d’hivernage des animaux. La période de vie dans les bâtiments est pratiquement terminée. Il ne me reste... Lire la suite

    Par  Journalvernois
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Les Agents Associés organisent la biennale des créateurs d’images 2012

    Agents Associés organisent biennale créateurs d’images 2012

    Scène dédiée aux meilleurs photographes, illustrateurs et artistes multimédia, la Biennale des Créateurs d’Images orchestrée par les Agents Associés est LE... Lire la suite

    Par  Partfaliaz
    BD & DESSINS, CULTURE, GRAPHISME, PHOTOS, TALENTS
  • Biennale internationale de l'image

    Biennale internationale l'image

    "Le thème de la prochaine expo sera... vous avez deux ans pour plancher."Pour certains, c'est d'abord l'angoisse de la page blanche, pour d'autres, un bon... Lire la suite

    Par  Mamlea
    DESIGN ET ARCHITECTURE, EN FRANCE , TALENTS, VOYAGES
  • 2ème Biennale d’art Naïf d’Aiguillon

    2ème Biennale d’art Naïf d’Aiguillon

    La ville d’Aiguillon et l’association « Les peintres naïfs » organisent La 2ème Biennale d’Art Naïf à Aiguillon (Lot et Garonne)Musée Raoul DastracDu 2 au 17... Lire la suite

    Par  Masmoulin
    PEINTURE, TALENTS
  • Transnumériques #4 - biennale des arts et des cultures numériques

    Transnumériques biennale arts cultures numériques

    TRANSNUMÉRIQUES #4 BIENNALE DES ARTS ET DES CULTURES NUMÉRIQUES Bruxelles + Mons 02.05 > 15.07.2012 Pour leur quatrième édition,Les Transnumériques #4se... Lire la suite

    Par  Desartsonnants
    CULTURE, TALENTS

Magazines