Magazine

L’ancienne île Ada Kaleh, une histoire exotique sur le Danube

Publié le 11 octobre 2012 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Selon les conteurs (mentionnée même dans l’œuvre de Hérodote), Ada Kaleh* se trouvait sur l’eau, sur le fleuve Danube, dans la région de la vieille Orsova. Sur l’île vivaient dans les années '50 des gens de bien des nationalités - Roumains, Serbes, Turcs, Bulgares, Autrichiens -, chacun de ces groupes ayant sa propre culture, religion, éducation, qualités ou aspect physique, mais tous ensemble créaient un univers multiculturel unique en Europe en ce temps-là.

Ada Kaleh signifie en turc "l'île forteresse" et celle-ci était une vraie "forteresse touristique" où on pouvait acheter des produits avec des très bons prix car il n’y avait pas des impôts là-bas, l'île avait un statut spécial dans le pays.
Sur l’île il y avait une vieille citadelle et des murs de pierre qui protégeaient la petite population insulaire et toutes les beautés qui existaient près d’eux dans ce jardin oriental. J’ai rencontré des personnes de Drobeta Turnu Severin et Orsova dans un train qui m’ont raconté bien des choses. Il y avait des produits locaux réalisés par chacun de ces groupes: confiture turque, plats roumains, vins serbes, café préparé dans le sable, bijoux spécifiques, tabac, huile et parfum des roses ainsi que bien d'autres produits uniques.

En août 2012, le Musée du Paysan Roumain a hébergé l’exposition "Ada Kaleh Insula din Suflet" (Ada Kaleh l’île du cœur) qui fait partie d’un projet financé par l’AFCN; l’exposition fut ensuite transférée au Musée de l’Histoire Nationale et Archéologie de Constanta entre les 14-28 septembre et actuellement peut être visitée au Musée de la Région des Portes de Fer de Drobeta-Turnu Severin entre les 9-31 octobre 2012.

Toutes les espérances des historiens et des passionnés de l’archéologie se lient à l’intention du Ministère du tourisme roumain pour déplacer toutes les pierres, tous les objets et les vestiges de l’ancienne île sur une autre île de la région - Simian - et d’y créer aussi un musée interculturel pour réussir à constituer pour les contemporains le petit paradis continental-méditerranéen qui existait sur l’île Ada Kaleh. Espérons qu’ils réussissent!


* L'île mesurait 1,75 km sur 500 m. Elle se trouvait à environ 3 km en aval d'Orșova, jusqu'à ce qu'elle soit totalement submergée en 1970, pendant la construction d'une centrale hydro-électrique Portes de Fer.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :