Magazine

La prise d’information en football : Quelles situations proposées ?

Publié le 04 mars 2013 par Benduch @Ducch_

Il est communément admis dans le sport de haut niveau, que la différence entre un bon joueur et un autre de top niveau mondial, se situe dans la capacité à prendre des informations pertinentes avant de recevoir le ballon.

S’informer le plus tôt possible de la position du ballon, des partenaires et des adversaires, va permettre au joueur de prendre la meilleure solution dès la réception du ballon (transmettre immédiatement à un coéquipier, temporiser ou conserver le ballon pour tenter d’éliminer un adversaire). C’est sans doute pour cela que l’on dit qu’un meneur de jeu qui conduit le ballon la tête haute est élégant à voir jouer.
En effet, en ayant le regard décentré du ballon, il va pouvoir se renseigner sur le jeu et prendre la meilleure décision dans son action, et ainsi être plus souvent décisif. Observer les joueurs de Barcelone , ils jéteront TOUJOURS un coup d’œil avant de recevoir une passe qui leur est destinée!

Quels sont les éléments à prendre à compte pour proposer à ses joueurs des exercices à même d’améliorer cette prise d’information ?

1) Diminuer le nombre de touches de balle

En effet, en restreignant le temps de possession du ballon, le porteur de balle va se trouver dans l’obligation de prendre connaissance le plus rapidement possible de la position d’un receveur potentiel. Il devra ainsi levé la tête avant de recevoir le ballon.

L’exercice suivant en est une application :
4 contre 4 sur un terrain de 20 m sur 20 m. Deux petits buts sans gardien comme cible.
Consigne : 2 touches de balle autorisées pour 3 joueurs et le 4ème en 1 touche de balle. Ce joueur en 1 touche de balle tourne à chaque temps de récupération.
Variante : les 4 joueurs jouent en 1 touche de balle

Il sera impératif que les partenaires du porteur de balle devront être sans cesse en mouvement et proposer une solution.

2) Augmenter la pression temporelle en diminuant l’espace

En jouant dans un petit espace, on augmente la pression temporelle sur le porteur de balle en ne lui laissant que peu de temps pour prendre de l’information. Cette variable doit être couplée avec celle du faible nombre de touches de balle.

La situation proposée alors est la suivante :

Terrain de 10 m sur 10 m en 3 contre 3 avec 2 petits buts. 2 touches de balle maxi. Selon le niveau des joueurs, on peut ajouter un joueur ou diminuer le nombre de touches de balle.

3) Augmenter l’incertitude visuelle

Pour expliquer cette variable, nous partons d’une situation

3 équipes de 3 joueurs chacune avec 3 couleurs différentes. On joue une passe à dix avec 2 équipes contre 1 en 2 touches de balle. L’équipe qui perd le ballon devient celle qui défend.

Ainsi, en ayant 2 couleurs à gérer en tant que possibilités de passes, celles-ci étant en plus changeante, on va entraîner nos joueurs sur le plan cognitif à prendre rapidement des décisions suite à la prise d’information.

Point Important : Questionnez vos joueurs! Demander leur ce qu’ils doivent faire avant de recevoir une passe , comment aider son coéquipier pour lui proposer des solutions , laisser le joueur vous amener le but de VOTRE séance par le questionnement !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :