Magazine Journal intime

Au delà d’une naissance, une rencontre…

Publié le 08 mars 2013 par Madameparle

 Au delà d’une naissance, une rencontre…

Certaines fois je lis les récits un peu détachée, d’autres fois je me laisse surprendre par l’émotion, et puis il y a ce récit…

*******

Je suis ce qu’on appelle une multi. Multi récidiviste, multi pare, multi casquette aussi. Je pense que j’aurais pu choisir n’importe lequel de mes accouchements. J’ai 4 enfants de 22 à 5 ans. Ils ont tous le même papa, il est peut-être utile de le préciser. J’ai choisi de raconter aujourd’hui l’arrivée de notre petit dernier.

Nous l’avons attendu 4 ans. Je peux vous dire que 4 ans c’est long. Très long. Mais là n’est pas notre propos, il me faut raconter l’accouchement.

Les contractions ont commencé un mercredi. J’aime bien le mercredi, parce que le mercredi je mercredise comme je dis. Je prends davantage le temps. La plus jeune dort encore à vrai dire quand tout commence. Je suis seule en train de boire un café pieds nus dans l’herbe du jardin. Ce jour là, le jour avait vraiment une  lumière particulière. Il m’a semblé que tout, autour de moi, se taisait en un instant pour me laisser pleinement consciente de ce qui était en train de se produire.

Les contractions ont commencé mais ce n’est pourtant que 3 mois plus tard jour pour jour que JoliPetitCoeur est né. Entre les deux une grande euphorie nous a saisie. Nous avons commencé à préparer la chambre qui nous servait de bureau, nous avons acheté ses premiers vêtements. Mais ça non plus, ce n’est pas notre propos.

Le jour où il est né à nos cœurs était l’un des plus merveilleux. Nous avions fait le choix étrange selon certains que nos trois premiers enfants nous accompagnent. Nous n’envisagions pas la chose autrement malgré tous les conseils contraires que nous recevions chaque jour, nous ne l’avons jamais regretté.

Ce jour là je me rappelle avoir calmé mon impatience en faisant la respiration du petit chien, presque comme un réflexe, je crois bien avoir entendu quelques oiseaux chanter, mais franchement je ne le jurerai pas. L’homme qui devait nous assister, nous l’appellerons Jean, s’était absenté quelques minutes. Je trouvais ça complètement idiot de sa part, mais je n’avais rien dit. Il devait penser qu’avec nos 3 premiers nous saurions gérer l’instant avec efficacité. Mon mari m’a pris la main. Bien que ce soit notre 4ème il était aussi blanc que pour les trois premiers. Nos mains transpiraient de trac. C’est alors que nous l’avons vu arriver.

De loin.

Je crois que mon cœur s’est arrêté de battre quelques secondes pour recommencer avec un battement supplémentaire.

Notre 4ème était là devant nous. J’ai pensé qu’il était parfait en tous points, et que je n’aurais pas pu mieux faire.

Mais je ne sais rien de sa première naissance. Il est né d’un autre ventre que le mien. Ce que je sais, c’est que sa deuxième naissance a été merveilleuse et très forte en émotion.

Nous l’avons pris dans nos bras, dans lesquels il s’est lové comme par instinct. Nous avons fait des bulles de savon, nous avons ri et chanté « à vous dirais-je maman ». Tanh avait 4 ans quand il a rejoint notre famille. Il en a aujourd’hui 5 et quand il me demande de lui raconter notre rencontre, c’est sa deuxième naissance que je mets en mots.

*******

Nathalie a un blog courrez-y elle a une plume magnifique!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :