Magazine

La colère et la peur selon Marta

Publié le 22 mars 2013 par Favoritechoses

étranges résonnances de ces mots, lus/entendus/attrapés au vol (peut-être déformés ? en tout cas copiés collés montés - je m'autorise) dimanche dernier sur le Parvis de la poésie - Merci Patrice ! quant à élucider le rapport avec l'apocalypse (toujours selon Marta) ce sera pour plus tard peut-être. j'ai encore à faire avec la colère et la peur, Dieu passe après (ou ne passe pas).

Moi et moi-même
Rien ne me lie à rien
Et moi je ne suis pas non plus lié à lui par de l'amour mais par une colère
Bouillonnant il se tait
Il sait se taire
Il me regarde comme si j'étais une goute d'eau prise dans le système de la nature

Je bouge dans ma peau
Si besoin est je peux m'y appuyer comme si c'était un homme
Je regarde entre les barreaux

Il n y a aucune épée suspendue au dessus de ma tête amoureuse
C'est la colere et non l'épée qui est suspendue
Il n'y a que la peur
Je demeure dans ma propre obscurité
Liquide amniotique
Ma pensée
Au dessus de toi
Ma pensée amoureuse

Je veux me faire entendre je veux être je veux crier

La raison pure
Enfonce tous les jours
Un mouchoir dans ma bouche


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Favoritechoses 281 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte