Magazine Journal intime

Blog d'un condamné, the end, the reveal

Publié le 03 juillet 2013 par Anaïs Valente

Voilà tout est clair maintenant.  Depuis 18 h, j'ai compris qui était notre condamné, dont le silence effraie encore ses fans en ce moment.

Mais moi j'ai compris.

J'ai compris que le condamné, c'est Philippe, le prince Philippe, devrais-je déjà dire le Roi Philippe.

Non mais allez, ça peut pas être un hasard hein, que le J0 du con damné soit le jour où le Roi Albert annonce qu'il abdique.

Relisez le blog dans cette optique, il symbolise bien le décès virtuel de notre roi, en tant que roi, sa critique de notre société, de l'inutilité de l'existence, aprfois, et puis l'arrivée de son fils sur le trône.  Siiiiiiiiiiiiii, je vous jure.

Bon, faut que j'arrête les frites à la sauce alcoolisée, je sais.  Mais avouez que ça se tient, chronique d'une mort d'un règne annoncée.  Chronique d'un remplacement décrié, par le con damné auto-proclamé, condamné à régner...

Et D. c'est Di Rupo (copyright mon assistant en chef).

Et R. Reynders.

Tout prend son sens.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :