Magazine Journal intime

Fleur défendue... Lolita Lempicka

Publié le 06 mai 2008 par Anaïs Valente
Après avoir croqué au fruit défendu dans le billet qui précède, voilà que j'ai eu le privilège de croquer "fleur défendue", le dernier Lolita Lempicka.  Et mon tout premier Lolita Lempicka.
Je me dois d'être honnête, je ne suis pas impartiale sur ce coup là.  Parce que les flacons de cette créatrice, je bave devant, tel un escargot sur sa feuille de salade, depuis des années, à chaque fois qu'ils croisent mon chemin.  De vrais bijoux.  Sans doute, d'après moi, parmi les plus beaux flacons de parfum (je fus dans mon jeune temps une collectionneuse acharnée de miniatures de parfum, captivée par leur beauté).  
Et on a beau dire, dans le parfum, le "packaging" est primordial.  Un parfum divin, c'est important.  Mais un flacon qui fait rêver l'est tout autant.
Et ces flacons "pommes"  me font craquer et me donnent envie de les croquer, c'est aussi simple que ça.
Le flacon de Fleur défendue ne déroge pas à la règle : il est sublimissime, légèrement doré et renfermant un breuvage vert surprenant.  Avant même de sentir sa flagrance, je l'aimais.  Il m'a entraînée au milieu des elfes et des champignons, dans un sous-bois magique.  J'étais devenue blanche-neige et je m'attendais à voir surgir un gnome prêt à m'arracher ma pomme des mains.  Ça doit être sa couleur absinthe qui m'a fait délirer un tantinet...
Après l'avoir soumis à une séance photos en bonne et due forme (avec ma main en prime), j'ai testé la chose.  Je devais être encore perdue dans mon sous-bois (à moins que ce ne soit mon côté kinder qui ait ressurgi brusquement), parce que je n'ai pas de suite perçu la subtilité du vaporisateur, caché dans la queue de la pomme, que j'ai tenté vainement d'arracher au flacon, la pauvre.  Kinder, je vous dis.  Puis j'ai compris.  Et j'ai aimé.  C'est printanier sans être basique, c'est fruité sans être écœurant.  Ses notes : feuille de fraisier, fleur d'anis, violette, cerise griotte, ...  On en mangerait !
A goûter sur News Parfums. lolitalempicka

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le chou-fleur de Mostek

    Souviendez-vous, j'ai évoqué, en commentaire, le chou-fleur préparé par Mostek. Qui n'était pas bon (je la cite, mais n'allez pas lui répéter, elle va pas... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • La fleur au fusil

    Le père était assis en face du journaliste. Il semblait peiné, c'est sûr, il venait de perdre fiston. Quand le journaliste lui a demandé si son fils avait... Lire la suite

    Par  Cochondingue
    GRAPHISME, TALENTS
  • Fleur à nectar

    L’artiste présente aujourd’hui est Agathe Bonnet. Cheminement pictural à travers l’aquarelle, l’acrylique, l’huile, l’encre, dans le figuratif et l’abstrait. Lire la suite

    Par  Drakulls
    BD & DESSINS, TALENTS
  • “Moi Nicolas”, parodie de “Moi Lolita”

    La chanson “Moi Lolita” interprétée par Alizée vient d’être parodiée en “Moi Nicolas” !! Une vidéo qui derait bien buzzer !! Ce bulletin a été publié le Jeudi 1... Lire la suite

    Par  Xavier Gottar
    INTERNET
  • Mathieu Chedid - La Fleur

    J'ai aimé une fleur,Elle m'a appris l'amour,Elle m'a appris les pleurs...C'était si naturel,J'étais tellement pollué,Elle était tellement belle,J'aimais la... Lire la suite

    Par  Lou Poulain
    MUSIQUE
  • Lolita chez les Suisses...

    Lolita Lempicka rend de nouveau le rêve accessible. Après son incursion chez Etam (cf. ici) l’été dernier, son univers romantique se déclinera sur trois... Lire la suite

    Par  La Fille Aux Chaussures
    CÔTÉ FEMMES
  • La première fleur

    première fleur

    Pour continuer cette semaine très "botanique"Avez-vous vu, fin décembre un excellent film sur arte "' la première fleur" .Ce film-documentaire de 55 minutes... Lire la suite

    Par  Joël Bruffin
    CÔTÉ FEMMES, SCIENCE & VIE

Dossiers Paperblog