Magazine Journal intime

Distribution de bouteilles

Publié le 27 octobre 2013 par Gilles Poirier
On a été heureux, hier soir quand ils nous ont arrêtés au check-point 1 pour nous enlever les bouteilles et le détecteur de gaz, que d'habitude on ramenait jusqu'au bureau. On a cru un moment que l'on était libéré de ce fardeau, mais notre joie fut de courte durée. Ils ont simplement changé le mode de distribution qui faut le dire n'était pas très opérationnel. Pour ceux qui faisaient des rotations de 28 jours (les expats) et le personnel Agip, on leur donnait les bouteilles pour toute leur durée de rotation. Tandis que les autres devaient la prendre et la rendre chaque jour à un bureau spécialement dédicacé pour cela et à un arrêt de bus après ou avant le camp selon que l'on pars de celui-ci ou que l'on s'y rend. Du coup, il y avait une queue monstre dans cet hangar et les gens perdaient parfois une heure à attendre leur bouteille ou alors se retrouvaient sans bouteille et devaient rebrousser chemin. Ils ont essayé d'améliorer la situation en issuant des cartes prioritaires que l'on devait montrer pour aller sur site, mais c'était pas mieux. Alors, ils ont enfin compris et maintenant, ils distribuent les bouteilles et les détecteurs de gaz directement dans le bus au check point 1 en allant sur site et on les redonnent en repartant. Plus de queue, plus personne qui peut prétendre n'être pas arrivé à l'heure car il attendait sa bouteille mais cela n'empêche pas que l'on attende toujours sur le site le personnel qui doit travailler avec nous. Mais ca, c'est une autre histoire. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gilles Poirier 4 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte