Magazine

Pleine Lune: Je ne veux pas te faire de mal

Publié le 18 novembre 2013 par 7bd @7BD

Pleine Lune T1 chez Dargaud Titre: Pleine Lune: Je ne veux pas te faire de mal (T1)
Auteurs: Isabelle Bauthian (scénario) et Luca Saponti (dessin)
Année: 2012
Éditeur: Dargaud
Pleine Lune débute par l'agression d'une jeune fille par un loup Garou, un soir....


Puis, retour en arrière, nous retrouvons la jeune fille, Koline en cours de sport avec ses camarades de classe.
Tous se préparent et se donnent rendez-vous le soir pour fêter l'anniversaire d'une de leur amie du groupe.
A la nuit tombée, par une belle soirée de pleine lune, la bande d'amis se retrouve près d'un lac. Là, Juliette explique en rigolant qu'elle vient d'une famille de sorcières gitanes et qu'elle va leur faire boire une potion magique.
Tous trouvent cela amusant, mais bizarrement, une des filles du groupe, Esther disparaît dans la nuit alors que son petit ami se fait agresser. Un autre garçon, Aurel, que Koline aime secrètement, se sent mal dans la nuit et son comportement change peu après cet épisode.


Voyant cela, Koline se met donc en quête afin d'essayer d'élucider tout ces mystères, c'est là qu'elle se fait agresser un soir par un monstre: un loup Garou.
Que se passe t'il dans la ville? D'où sortent ces monstres?
La potion de Juliette y est elle pour quelque chose ou bien est-ce une coïncidence?
"Je ne veux pas te faire de mal" est le 1er volume de la trilogie Pleine Lune.
Les 48 pages sont en couleur, sur papier plastifié, dans une édition correcte.
Pour la petite histoire, le financement de l'édition de ce 1er volume a été réalisé en partie par les internautes via une plateforme célèbre de financement participatif.
Le découpage des cases est assez classique. Tous les dessins sont bien dans leur cadre.
Le dessin est plutôt bon, avec un design entre la BD et le manga. Les personnages sont de jeunes adolescents, ce qui correspond au public visé par la BD. Ceci permettra donc au jeune lecteur de s'identifier un peu plus.
Le scénario profite de la vague des séries et films de vampires et loups garous, rendus célèbres par "Twiligh" et autre "The Vampire Diaries". Il arrive tout de même à distiller une dose de suspens et de mystère.
L'arrivée dans le coeur de l'action dès la première page, nous invite à lire la suite et à replacer cette scène plus loin dans l'histoire.
Par contre ce qui m'a le plus interpellé, dans le bon sens du terme, c'est la mise en couleur.
Je l'ai trouvé vraiment réussie et soignée. Les jeux de reflets sur ou au travers des vitres sont bien maîtrisés. Certaines textures sont placées par ci par là, avec ce qu'il faut de parcimonie pour rehausser le dessin, sans le surcharger.
Et le petit plus: le nez un peu rosé des personnages, est plutôt mignon.
Pleine Lune est donc une BD très sympathique, avec de l'action, des créatures mystiques et du romantisme... et une coloration superbement réussie par Luca Saponti.
Juju Gribouille

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :