Magazine Humeur

USA. Des parents refusent que leurs enfants étudient la biographie de Barack Obama

Publié le 23 novembre 2013 par Menye Alain
Barack Obama

Barack Obama

Certains parents de Dupo, dans l’Illinois, ne sont pas heureux que la biographie du président Barack Obama soit imposé et soit devenue obligatoire pour des élèves de quatrième année (CM2). Ils disent que le livre contient une foule d’éléments controversés, et non des moindres car, selon eux, elle considère tous les Américains blancs qui sont en désaccord avec la politique d’Obama comme des racistes.

Des élèves de CM2  d’une école primaire ont été informés qu’ils allaient être testés et notés sur le contenu de ce livre simplement intitulé "Barack Obama" est publié par les publications Lerner. L’auteur, Jane Sutcliffe, semble est une spécialiste dans ces biographies. Elle a écrit des titres similaires sur Jesse Owens, Ronald Reagan, Sacagawea ou encore Milton Hershey.

Accusé de cafouillages et inexactitudes, le livre est même à l’origine de la création d’une page Facebook appelée mamans contre Duncan (MAD). Ce groupe s’oppose activement à la mise en œuvre du programme de base commun, ce qui fera que le livre risque d’être diffusé à travers tout le pays. En effet, le livre Obama fait partie du programme "lecture et contes ", dans ce programme de scolastique en vertu de l’Initiative des normes étatiques relevant du tronc commun, et qui tente de tout standardiser à hauteur de 12 programmes.

Selon les parents, ce livre identifie continuellement Obama sur la base de son prénom Barack, "imprononçable" dit-il, pour les racistes et devenu au cours de sa jeunesse Barry, simplement pour passer. Ainsi, selon eux, le livre accuse la télévision de ne pas mettre en place les moyens d’apprentissage qui impliquent le fait d’"être noir". Pour ces parents-là, c’est du délire et de la caricature, qui reprend des  stéréotypes négatifs.

Extraits:

Quand Barry se regarda dans le miroir, il vit un jeune homme noir. Mais il ne savait pas comment être noir. Et il n’y avait personne pour le lui enseigner.

Il a commencé à agir négativement comme les personnages noirs qu’il a vu à la télévision. Il se maudissait. Était-ce cela qui signifiait d’être noir ?

Quand il a grandi, il a commencé à fumer et à boire. Il a essayé la drogue. Était-ce ce que cela signifiait d’être noir ?

Pour les parents donc, la démarche de Jane Sutcliffe n’est pas claire. Elle semble confondre délibérément le fait d’être noir américain avec "agir négativement", "maudir", "fumer et boire" et "prendre de la drogue."


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine