Magazine Humeur

DIEUDONNE & QUENELLE. Lettre ouverte à mes amis negrophobes: vox populi, vox Dei

Publié le 30 décembre 2013 par Menye Alain
Dieudonné Mbala Mbala

Dieudonné Mbala Mbala

Le caractère négrophobe contre l’humoriste Dieudonné ne peut plus être nié. Tiré des fonts baptismaux ancestraux de la France, toujours des élites, des bases politico-médiatiques, jusqu’au sommet de l’Etat, le même refrain. Hélas, pour une fois, ils savent et doivent comprendre que, ils sont minoritaires. La phtisie qu’ils veulent instiller au peuple ne passe pas. Ils ont allumé un feu qu’il sera difficile d’éteindre parce que, ils ont donné un gage à un petit groupuscule pas représentatif de la France. Comment est-il possible que, des personnes intelligentes et que j’aime vraiment du fond du coeur, tombent aussi bas ? Comment leur dire qu’il y a des lois et qu’un humoriste a bien le droit de taper là où ça fait mal ? Comment leur expliquer que Dieudonné ne fait que répondre à ceux qui l’attaquent et n’est obsédé par rien du tout ? Hélas, ceux qui n’ont jamais vu un seul de ses spectacles, lobotomisés, ne comprennent nullement.

Comment peut-on prendre des photos de la quenelle par un blog insignifiant, cité par toute la presse mainstream, qui présente seules celles prises à côté des lieux judaïques, pour dire que c’est un geste nazi ? C’est là que réside le gros mensonge. Sauf que ça n’est pas une "preuve", la quenelle se faisant aussi ailleurs, avec des personnalités juives ou pas. Bref, ça prouve juste que la quenelle est utilisée autant par des gens qui ont envie de se marrer, des gens qui veulent dénoncer le système, si, si, bref, par tout le monde. Dieudonné, le père de la quenelle, n’a jamais fait une sur ces lieux et par conséquent, lui chercher les poux sur la tête est de la négrophobie pure et simple. Dire que Dieudonné crée de l’antisémitisme ou même que la quenelle fait pareil, c’est un mensonge grossier. Ce sont ceux qui veulent se l’approprier malhonnêtement, qui créent et entretiennent frauduleusement l’antisémitisme en faisant semblant de le combattre.

"Les cuisseaux de veau et les cuissots de chevreuil prodigués" (Mérimée) par les médias ont sans doute trompés plusieurs mais, pas la majorité. En effet, vouloir faire passer Dieudonné  pour un homme politique, en remplaçant malhonnêtement "spectacles" par "réunions publiques" et tutti quanti, il n’y a que les imbéciles qui peuvent accepter ce genre de forfaiture. Encore une fois, ceux qui s’alignent dans cette violation flagrante du droit et des lois, cette pornographie initiée par des négrophobes patentés, des racistes assumés, la haine chevillée au corps, sont, soit, inconscients de la tournure fasciste qui se prépare, soit, simplement fascistes. Je pèse mes mots. Quand on se cache derrière le racisme supposé d’une personne pour être encore plus raciste que celui qu’on accuse, là, est le vrai problème. Peut-on interdire à priori ? Non, ce serait une entrée de plain-pied en Corée du Nord. En réalité, si Dieudonné est interdit, ce sera bien la preuve qu’il a mis à nue le système qu’il dénonce depuis belle lurette, et qui est aujourd’hui obligé de passer par des chemins tortueux et illégaux, pour l’interdire. Une faiblesse abyssale…

Les effluves embaumés et nauséabonds, le sarcasme, les cris d’orfraie, la pleurnicherie hypocrite et les déclarations enflammées du cancre et illettré de l’Intérieur sont ridicules. Quelle leçon de racisme peut-il donner à Dieudonné avec ses déclarations sur les Roms ou le trop de noirs à Evry ? La France des élites semble marcher sur la tête. Ce dernier est utilisé comme ces nègres costauds que les seigneurs employaient au moyen-âge en France métropolitaine, pour le recouvrement de leurs dettes (découverte produite dans mon mémoire de 3e cycle en histoire médiévale tirée de l’oeuvre de l’historien Augustin Thierry). Valls fait le sale boulot et, comme par hasard, c’est à Taubira que reviendra la conclusion, pour mieux l’achever. Ah, ces négrophobes ! Il n’y a aucune ambiguïté dans mon propos car, ils disent que Dieudonné est raciste parce qu’il a titillé la ministre de la justice dans son humour plébiscité par le plus grand nombre, et qui, bizarrement, n’a pas choqué les noirs. Parce que, c’est d’abord de l’humour, qu’on le veuille ou pas.

>>>Rejoignez-nous sur Facebook 

Alors, quand on lit les éditos racistes et négrophobes des uns et des autres, validant outrageusement la démarche de l’illéttré Valls, on se dit que, soit, on est tombé sur la tête, soit, on est vraiment manipulé jusqu’au point de ne pouvoir réfléchir par soi-même. La nouvelle escroquerie médiatique est de dire que les fans de l’humoriste -je n’en fait pas partie mais j’aime volontiers son humour-, sont de grands enfants, incapables de comprendre, manipulés. Diantre. Ferme là ! C’est une falsification grotesque, et les médias vont se rendre compte que leur poids n’existe plus. Les politiques aussi. Plus de 70% de Français refusent avec force cette dictature-là, cette censure, ces voltiges mensongères. De RMC au Figaro, en passant par Le Parisien ou Le Point, tous les sondages, plus fiables que ceux des instituts ne s’appuyant que sur un échantillon de 1000 personnes, sont contre cette censure qui ne dit pas son nom. Vox populi, vox Dei. Dieudonné fait sortir du bois tous ces racistes qui veulent mettre la France à feu et à sang, validant benoîtement la falsification et la violation de la loi. Pire, dans l’absolu, ce qui serait une grande première dans le monde, la France, donneuse de leçons peut-elle se permettre ça ? Folie, foutaise…

Pour conclure, parce que je ne veux pas vous saouler avec ma prose, quand des jeunes font une quenelle à Manuel Valls, c’est un signe nazi aussi ? Voici les échanges de l’élu inculte de Levallois dont on parlait hier, avec l’écrivain Paul-Eric Blanrue (photo en dessous). Ce dernier, se dit plus français que Dieudonné en appuyant sur son nom Mbala Mbala, oubliant que la mère de l’humoriste est bretonne et que la Bretagne est française depuis 1532, soit, au 16e siècle. Bref, les Français n’en veulent pas de leur censure. Il y a des lois, des tribunaux, même comme, encore une fois la précision en vaut la peine, la 17e chambre, l’endroit où Dieudonné est toujours jugé, ce sont ces magistrats qui ont placardé son nom sur le mur des…cons. Alors, ses condamnations que les négrophobes aiment mettre en avant prennent un côté risible…Ceux qui veulent valider ça aujourd’hui, seront les premiers à se plaindre demain, quand cette loi imaginaire les privera de la liberté d’expression…

zut

Zut ! Vous avez déjà vu un antisémite serrer la main d’un juif ? Stop à la désinformation. Dieudonné est antisioniste. Point. Anelka a bien résumé: n’écoutez pas ce que vous racontent les médias…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine