Magazine Bd & dessins

top 10 cine 2013

Publié le 31 décembre 2013 par Jabb

mardi 31 décembre 2013

top 10 cine 2013

Une bonne année même si je trouve qu’il y a trop de blockbuster à la con l’été, que les comédies françaises sont toujours un peu à la ramasse (oui il y a bien quelques exceptions) mais qu’avec une certaine satisfaction je constate qu’elles se plantent au box office et que les exceptions, elles,  fonctionnent. Et que pour mon plus grand malheur, il n’y a plus des masses de films chinois de genre au ciné…  

le-congres

10 – Le Congres de Ari Folman

 Ce film est un ovni, un trip halluciné sur un futur que l’on espère peut probable pour l’être humain et vous oblige à réfléchir sur ce que défini notre univers, sur sa perception et votre rapport à l’autre. Le choix de traiter une partie du film sous forme d’animation prend tout son sens dans l’histoire et Robin Wright y est totalement magnifique.

Scène préférée : la scène du scan avec un Harvey Keitel très émouvant.

Screen-shot-2012-05-31-at-16

9 – Ill Manors de ben drew

 Une comédie musicale sur fond de réalisme anglais, sombre et porté par des chansons envoutantes, les personnages sont condamnés dès le départ mais on a vraiment du plaisir à suivre cette descente aux enfers. On pourrait lui reprocher des nœuds qui unissent les personnages un peu artificiels, son esthétique de clip géant mais ça passe très bien et la musique reste.

Scene preferée :  toute la sequence  pity the plight.

Zero Dark Thirty_Affiche 2

8 – Zero dark Thirty de Kathryn bigelow

 La traque de ben laden, la base du film, mais au-delà de ça une réflexion sur tout ce qu’on est prêt a faire ou à perdre pour arriver à son but. Le film est long, contient des morceaux difficilement soutenables dont une scène de torture particulièrement longue mais  on suit cette traque avec intérêt alors qu’on en connait tous la fin.

Scene préférée : l’interrogatoire de reda kateb

1009489_fr_mud_1369981375243

7- MUD de jeff nichols

J’etais un peu comme un gamin devant ce film, une idée de l’aventure, pas la grande qu’on nous montre à longueur d’été à coup de sfx monstrueux, non l’aventure de quand on était gamin, la petite, la vraie. Un joli film.

Scene preferée : la descente du bateau

21038075_20130909110053289

6 – Snowpiercer de joon-ho bong

Quand j’étais petit a la bibliotheque de ma ville, y’avait une tres bonne section BD, j’y avais pris le transperceneige et j’avais adoré. Alors autant dire que quand j’ai appris que  le réalisateur de  memories of murder et the host allait faire une adaption en film, je bavais déjà, je bavais encore en entrant dans la salle, et je bavais toujours en sortant. Il est parti du concept et a fait son film a lui, et quel film, si chris evans joue bien le leader de la revolution, ma  preference va a l’anarchiste kang-ho song.

Scène préférée : le nouvel an

PHOTO-Pacific-Rim-s-affiche-comme-Transformers_portrait_w532

5 – Pacific rim de guillermo del toro

Le BlockBuster de l’été, des robots geant qui foutent sur la gueule de gros monstres transdimentionnels. Magnifiquement filmé, des combats hyper lisibles a mille lieux de la bouillis transformer, des scenes d’emotions terriblement efficaces (le flashback dans tokyo sous la neige), une exposition réduite a son minimum mais totalement cohérente.  

Scene preferee :  le jaeger qui traine un paquebot pour pouvoir eclater la gueule du kaiju

images

4- Django unchained de quentin tarantino

J’aime Tarantino, j’aime le western et fatalement j’aime django unchained.  Du Tarentino, referentiel, bavard, violent, un christoph waltz en pleine forme du tout bon quoi.

Scene preferee : la rencontre entre

Prisoners

3- Prisoners de denis villeneuve

J’avais adoré incendie, donc forcément, j’ai couru voir le nouveau film de denis villeneuve et je n’ai pas été déçu, un scenario bien vicelard, des acteurs en contre-emploi, voir ça juste apres wolverine ça fait comme un choc, tout le casting est vraiment bon. Un film poisseux.

Scene preferée : la scène du marteau

Gravity-poster

2 – Gravity de alfonso cuaron

Peut-être le film cette année qui remet les films a leurs vrais place, c’est-à-dire au cinema. Ce film ne se voit pas il se vit, il se ressent, et c’est d’autant plus vrai que l’image est grande, le son est bon et qu’on est isolé du monde extérieur.  Une expérience cinématographique, une grande baffe dans la gueule.

Scene prefere :  bah euh,  tout le film…

20471737

1 – Cloud atlas des warshowski et tom  tykwer

Une autre expérience cinématographique, différente de  gravity mais qui modifie la perception qu’on peut se faire d’un film. 6 Histoires qui s’entremele de plus en plus pour ne former qu’une seule et unique symphonie, les images, le montage, la musique, la virtuosité de l’ensemble. L’autre grande claque dans la gueule de cette année 2013.

Scene préférée :  je ne veux pas vous spoiler.

 Mais pour celui la je vous mets une petite bande annonce.

https://www.youtube.com/watch?v=hWnAqFyaQ5s

Le pire film de l'année... et bien pas tres normal activités j'ai beau avoir beaucoup de sympathie pour les ex robins des bois, y'a des limites...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :