Magazine

Prise en charge du blanchiment dentaire

Publié le 31 décembre 2013 par Dennylee

Vous voulez effectuer un blanchiment dentaire mais de nombreuses questions demeurent en suspens. Vous vous interrogez sur la sécurité de ces pratiques ainsi que sur ce que vous devrez débourser et comment vous serez couvert. Generali fait la lumière sur cette tendance montante.

Fonctionnement du blanchiment des dents

La technique du blanchiment des dents est simple. Ce procédé qui doit donner la possibilité de retrouver un sourire éclatant s’effectue souvent à l’aide d’une petite gouttière sur laquelle on badigeonne un gel qui activera le blanchiment. Cette gouttière est posée sur la dentition.

Le patient devra ensuite patienter une vingtaine de minutes pour que la lampe à lumière froide procède au blanchiment des dents.

L’avis des spécialistes

La première peur des praticiens est le peroxyde d’hydrogène ajouté dans le gel de blanchiment. Les entreprises qui pratiquent le blanchiment ne sont pas obligées de donner le taux de peroxyde d’hydrogène ajouté dans le gel.

On ne sait rien non plus des conséquences que la lumière froide pourrait avoir sur la vue. Ces établissements ne prendraient pas non plus les mesures essentielles telles que regarder si le visiteur a des caries ou entreprendre un polissage de la dentition avant et après le blanchiment.

Un dernier danger réside dans la récurrence des blanchiments de la dentition. Les bars à sourire recommanderaient d’en effectuer un tous les 6 mois ce qui est excessif.

Le blanchiment de la dentition : quel genre d’acte ?

Les dentistes sont explicites et considèrent le blanchiment comme un soin de médecine car celui-ci requiert un contrôle personnalisé et une préparation des dents avant toute intervention.

Le blanchiment de la dentition rentrerait de fait dans le domaine du soin professionnel en considérant par ailleurs que les gouttières doivent êtreconçues selon les dents du visiteur par des personnes compétentes lorsque ce fameux patient fait le choix de se référer à un un dentiste.

Couverture du blanchiment dentaire

Le fournisseur blanchiment dentaire ne pourra pas faire l’objet d’une prise en charge par la Sécurité Sociale même si vous faites le choix de vous en remettre à un professionnel. Néanmoins, des mutuelles couvrent ce soin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog