Magazine Humeur

REVELATION. Manuel Valls a utilisé Dieudonné pour masquer un gros scandale

Publié le 13 janvier 2014 par Menye Alain
Dieudonné (à droite)

Dieudonné (à droite)

Le mensonge a toujours eu les jambes courtes. Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur ou plutôt de la morale, sans morale, est véritablement le Monsieur Loyal de ce gouvernement de godillots. Il y a au moins deux choses très interessantes dans son désastreux bilans. La première, c’est de se ridiculiser en tentant de censurer l’humoriste Dieudonné, et en le rendant de plus en plus populaire. Ensuite, son agitation dans le bocal a surtout aidé le gouvernement avec l’appui des médias complices, de dissimuler les licenciements de masse à la Redoute et à Ducros.

Piégé par Dieudonné et conscient qu’il ne peut passer en force, ce matin,  le puissant l’impuissant ministre a déclaré dans les colonnes du Parisien, que, "Dieudonné M’bala M’bala est sous surveillance". En réalité, il parle pour le Crif et la Licra, deux organisations israéliennes qui ne représentent pas  les Français, encore moins les juifs français attachés à leur pays, la France. Manuel Valls a surtout permis, en tant qu’attaché de presse de l’humoriste, en moins de deux semaines, de le faire mieux connaître en France et comprendre qu’il est victime d’un acharnement sans précédent. En moins de deux semaines, sa page Facebook dédiée à ses fans a gagné plus de 175 000 personnes (photo en dessous), ce qui est un exploit considérable. Il ne s’agit pas de robots, d’où l’inquiétude grandissante des autorités. La page affiche ce matin 601 214 fans. Merci qui ? Manuel Valls, bien sûr. Comme je dis souvent, les autres aiment s’appuyer sur des illetrés pour faire passer leurs basses besognes. Passons.

Bilan de Valls
Bilan de Valls

Valls a fait que la presse et le gouvernement camouflent les licenciements en masse chez la Redoute, à Roubaix. Les représentants syndicaux des salariés de La Redoute étaient jeudi dernier, 10 janvier, "effondrés" par l’annonce en comité d’entreprise (CE) des 1178 suppressions de postes, qu’ils ont vécue comme une "douche froide" pour l’avenir de l’emploi dans l’entreprise. 5 minutes de traitement médiatique. Dieudonné c’est plus porteur, n’est-ce pas ?

>>>Rejoignez-nous sur Facebook 

Alors qu’ils vous parlent de la quenelle, procès stalinien contre Dieudonné, qui voit des gamins de 17 ans exclus de leur lycée,  les médias parlent très rapidement des licenciements chez Mory Ducros. Plus de 3000 personnes, quand même ! Manuel Valls a utilisé Dieudonné pour masquer le gros scandale des licenciements.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine