Magazine Nouvelles

Ritournelle

Publié le 28 janvier 2014 par Ctrltab

689

D’abord, je n’ai pas trouvé sa tombe. Le vieux cimetière cachait le récent. Moi, je cherchais dans les vieux morts. Et puis, je l’ai trouvé. Une pancarte : la concession était échue pour cause de renouvellement ou d’abandon. Prière de s’adresser à la mairie. Sur la stèle, rien. Elle est noire et sobre. Pas de fleurs défraichies. La béchamel me colle au ventre. Je lis la lettre à mon mari. Pas des phrases de regret. Non des mots pour lui où je suis, où nous en sommes. Tous les deux. Une inscription seulement : nos deux noms de famille liés : Lapierre-Duhazard. Je relance les dés. J’ai relancé les dés.

Au petit hasard j’abandonne ma chance. Mon ventre est dévoré. Il y a le canal à côté, son eau rancie me rassure désormais. Le ciel est gris. Je décide de remonter le long de ses maigres trottoirs bordés de pauvres grilles. Il n’y a plus de voitures qui passent de ce côté. La maison de famille que nous avons vendue se trouve plus loin. C’est elle qui me permet de voyager depuis deux ans. 10 rue des monteurs d’histoires. Et puis, quelques pas encore, c’est le bistrot où ma grand-mère faisait des extras pour remplumer le foyer. Et le chemin de fer abandonné. L’église penchée telle une tour de Pise catapultée dans le Pas de Calais. Les morceaux de puzzle sont éparpillés, c’est inutile de vouloir les rassembler.

Je suis Ajit, le fils du croque-mort adopté. Je suis Natacha hôtesse de l’air. Je suis la courtisane imparfaite. Je suis la voyante. Je suis le comptable. Le juge. Je suis celui qui n’a jamais eu le temps d’écrire, à qui on a volé les cahiers, qui a attendu toute une vie pour pouvoir enfin coucher sur papier tout ce qu’il avait à raconter. C’est le moment que la mort a choisi pour s’emparer de son dernier souffle.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • 100 photos de touristes pour n’en former qu’une

    photos touristes pour n’en former qu’une

    « On voyage, on voit un monument, on prend une photo. Mais on est des milliers à voyager, des milliers à voir ce monument, des milliers à prendre la même photo. Lire la suite

    Par  Fromrss
    INTERNET, PHOTOS, TALENTS
  • Relax, Take it Easy

    Il y a quelques semaines, alors que les oiseaux chantaient toujours aussi fort, que le soleil brillait encore jusqu'à un bon milieu de soirée, que nos esprits... Lire la suite

    Par  _djess_
    CÔTÉ FEMMES, TALENTS
  • Jour 11

    Jour

    Il y a quelques jours, j’ai été contactée par un éditeur, qui lit mon blog. A 28 ans, on me propose d’écrire mon autobiographie, au même titre que cette... Lire la suite

    Par  Miimii
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • J’ai testé la pizza magique

    J’ai testé pizza magique

    Là, vous vous dites « elle va nous reparler de sa passion pour Bubble Town et les pizzas volantes qui lui gâchent la vie et qui sont en fait des méduses mais... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Abu Dhabi défie la tour de Pise

    Architecture/Patrimoine >> Brève http://t.neolane.ger-services.net/r/?id=h14524e39,37f693a,37f6d47 Lire la suite

    Par  Lauravanelcoytte
    POÉSIE, TALENTS
  • La tour de Pise

    Madame k je la suis depuis des années mais depuis que je l'ai rencontrée... elle penche.Elle penche d'abord physiquement d'abord, se tassant peu à peu sur sa... Lire la suite

    Par  Yann Frat / Un Infirmier Dans La Ville
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Scènes d'une cour de récré

    Scènes d'une cour récré

    Moi, au chaud, dans le bus.  Qui avance à la vitesse d'un escargot paraplégique.  Voire tétraplégique.  Vue plongeante sur la cour de récré.Enneigée, la cour... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS

Dossier Paperblog

Magazines