Magazine Humeur

Mon oeil en a plein la paupière !!

Publié le 12 mars 2014 par Monoeil @Yogifolies
Toute ma vie, les gens ont voulu me changer, me façonner, à leur convenance, pour que je rentre dans le moule... Oui mais voilà, moi le moule, je veux pas rentrer dedans...
Petite, les maitresses me trouvaient trop bavarde, trop agitée, trop dissipée, trop ceci, trop cela... (ça continue encore maintenant d'ailleurs...)
Ça m'a valu les foudres de mes parents toute mon enfance, ben oui, j'ai encore eu un D en comportement, que veux-tu ?
Donc maternelle et primaire, même combat... Bref je me faisais engueuler à chaque bulletin de note...
"Elodie est un petit volcan sans cesse en éruption" alors fait pas chier le Vésuve...
Collège, bah, on change pas une équipe qui gagne, hein, toujours pareil, j'vais pas vous refaire une liste... j'ai aussi eu la joie d'être la souffre douleur de ma classe de 5ème, parce que j'étais pas comme "eux"...
Et puis, il y avait le cours de dessin... et c'est là que les profs se sont rendus compte que le seul moment où je me posais, où je fermais ma gueule et où je "rentrais dans le moule" c'était quand on mettait un crayon ou un pinceau dans les mains... C'est là que j'avais les meilleures notes... On m'a dit "tu es une créative...". Ah ? Et ça veut dire ? Ben ça veut dire que tu vas devoir quand même faire un cursus général pour avoir un métier normal (la gueule du métier normal...), et faire comme toutes tes copines, parce que si tu fais un cursus pro, tu vas être considérée comme une looseuse ! Ah ok, je vois... Ben, je vais ça alors, je veux pas que mes copines me rejettent...
J'ai passé tous mes cours de philo et de littérature (oui j'ai fait L, j'étais trop nulle pour faire autre chose, on m'a dit...) à faire du dessin, les profs biensur me laissaient faire, au moins, ils avaient la paix...
Mais bon faut pas se voiler la face, hein, moi je sortais pas le samedi, je restais chez moi, avec mes parents, les boites de nuit, misère, très peu pour moi... Alors les "copines" vous voyez, ne m'intégraient pas à leurs conversations super passionnantes du genre "quelle robe je vais mettre samedi soir ??"...  Évidemment, je m'en foutais royalement.... Moi, mon samedi je le passais à lire, à dessiner, ou faire du jardinage avec ma mère :p
Alors, encore une fois, j'étais mise de côté... En plus, je fumais pas, je buvais pas et je me droguais pas (encore aujourd'hui d'ailleurs), donc évidemment, j'étais HAS BEEN !!!
Elles avaient même réussi à me mettre dans le crane que je trouverais jamais personne pour partager ma vie si je restais "comme ça" !! Comment ça "comme ça" ?? Tu veux dire comme moi ? J'avais l'impression d'être un alien... (ça aurait été terrible, je serais sortie de leurs cages thoraciques en faisant "gggnnniiii")
J'y ai cru... Et puis, j'ai rencontré mon chouchou... moi en terminale, lui déjà à la fac, le coup de foudre, pas de jugement, pas de "tu devrais être plus ceci, moins cela..." NON, lui il m'a pris et m'a gardé comme j'étais... (j'ai même eu mon bac grâce à lui)
Et bien devinez quoi ? Mes "copines" ne le trouvaient pas assez bien pour moi, m'ont dit de le lâcher... "Tu peux trouver mieux !!" Et ben, encore une fois, je suis ravie d'avoir ma propre personnalité, de ne pas avoir accepter de rentrer dans le moule... 9 ans qu'on est ensembles et les "copines"... Plus de nouvelles depuis des années...
Alors OUI, j'ai une façon particulière de parler, je suis critique (surtout avec moi même), je deviens aigrie quand on me prend la tête.... Le tact, je connais pas, quand j'ai envie de dire un truc je le dis, point.
Les ronds de jambes, très peu pour moi, je ne suis pas "maladroite" quand je parle, je suis MOI, c'est tout !!!
J'ai quitté mon taff parce qu'on me demandait sans cesse de changer ma personnalité, ma façon d'être, de jouer un rôle... ça m'a valu une dépression monumentale...
On m'a dit "arrête de te plaindre sans arrêt" !! Ok, j'ai donc décider de supprimer tout ce qui dans ma vie me donnait envie de me plaindre, à commencer par mon boulot... Plus de trajet au boulot, plus de bus en retard, plus de course pour arriver à l'heure, plus de stress... AHHH ça fait du bien...
Mon humour spécial aussi passe pas auprès de beaucoup de monde... Le rire c'est bon pour la santé, il faut savoir rire de tout même de soit même... surtout de soit même...
Je sais aussi reconnaitre quand j'ai tort, mais par contre quand je sais que j'ai raison, je lâche pas le morceau... Je supporte pas non plus qu'on me force la main pour quoi que ce soit... Quand je ne veux pas, je ne veux pas, me forcer c'est me braquer et là c'est foutu... (non, j'aime pas Maitre Gims NI les Dacia bordel de cul !! Et NON je ne veux pas être végétarienne, lâchez moi la grappe avec ça)
Je n'aurais qu'une chose à dire, on me prend tel quel ou on me prend pas...
Mon caractère, ma personnalité, c'est qui je suis, je vais pas changer ce que je suis juste parce que ça ne plait pas à certaines personnes...
Je suis quelqu'un de gentil, j'ai le cœur sur la main, mais faut pas me faire chier, quand je donne mon avis, je ne suis ni hypocrite ni "adroite" dans mes propos... Certains prennent ça pour de la méchanceté... Faut pas, y'a qu'avec les araignées et les punaises que je suis méchante ! C'est simplement de la franchise... On m'a jamais fait de cadeaux, les profs, les copines, la famille, on m'a toujours dit ce qui n'allait pas chez moi, sans prendre de gants... je vois pas pourquoi moi je devrais...
Je suis franche, j'aime pas mentir, quand j'ai un truc à dire je le dis.
Voilà pour cette mise au point, alors pour les gens qui veulent me changer "pour mon bien", sachez que en 27 ans personne n'a jamais réussi, c'est pas maintenant que ça va changer... Alors merci à celles et ceux qui n'ont jamais essayé de me changer, ils sont rares mais ils existent !!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog

Magazine