Magazine Nouvelles

Mario Luzi | Dove l’ombra

Publié le 04 avril 2014 par Angèle Paoli
« Poésie d’un jour

Mes traces
| et les arbres loin du temps | figés derrière les virages." />
| et les arbres loin du temps | figés derrière les virages." />
| et les arbres loin du temps | figés derrière les virages." />
| et les arbres loin du temps | figés derrière les virages." />
| et les arbres loin du temps | figés derrière les virages." />

Image, G.AdC

DOVE L’OMBRA

Dove l’ombra procede e le strade ristanno
tra i fiori, ricordarmi le parole
e le grida dell’uomo è forse un inganno.
Ma sempre sotto il cielo consueto
ritrovo le mie tracce, il mio sole
e gli alberi remoti dal tempo
fissi dietro le svolte. E sempre,
ancor che mi sia noto il dolce segreto,
sulla polvere quieta, tra le aiuole,
m’indugio ad aspettare che sporga
un viso inenarrabile dal sole.

Mario Luzi, “Dell’anima”, Un brindisi, in Tutte le poesie, volume primo, Garzanti editore, Collana gli elefanti poesia [prima edizione 1988], 2005, pagina 111.

LÀ OÙ L’OMBRE

Là où l’ombre progresse et où cessent les routes
parmi les fleurs, me rappeler les mots
et les cris de l’homme est peut-être un leurre.
Mais toujours sous le ciel coutumier
je retrouve mes traces, mon soleil
et les arbres loin du temps
figés derrière les virages. Et toujours,
encore que me soit connu le doux secret,
sur la poussière paisible, au milieu des parterres,
je m’attarde, attendant que saille
du soleil un visage inexprimable.

Mario Luzi, « De l’âme », Une libation, in Cahier gothique précédé d’Une libation, édition bilingue, éditions Verdier, 1989, pp. 56-57. Traduit de l’italien par Jean-Yves Masson.



MARIO LUZI

Luzi


■ Mario Luzi
sur Terres de femmes

→ Diana, risveglio
→ En mer
→ Il pensiero fluttuante della felicità
→ Nature
→ Près de la reine de Saba (note de lecture sur Trames de Mario Luzi + extrait)
→ Primitiales (article sur Prémices du désert)
→ Quanta vita

■ Voir | écouter aussi ▼

→ le site du Studi Mario Luzi "La barca"
→ (sur Recours au poème) Pour une poésie des profondeurs, par Paul Vermeulen
→ (sur FrancoSemailles) une notice bibliographique sur les éditions en français de Mario Luzi
→ (sur RAI International Online) une biographie (en italien) de Mario Luzi
→ (sur Treccani Scuola) une interview de Mario Luzi par Roberto Carnero
→ (sur YouTube) Mario Luzi lisant deux de ses poésies : Ottobre et Ignominiosamente
→ (sur Rai24News) une interview de Mario Luzi (vidéo)





Retour au répertoire du numéro d’avril 2014
Retour à l’ index des auteurs
Retour à l’ index de la catégorie Péninsule (littérature et poésie italiennes)

» Retour Incipit de Terres de femmes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines