Magazine Journal intime

La somme de ces instants volés

Publié le 08 avril 2014 par Dandy @dandy___candy

Il suffit parfois d’un mot. D’une confidence d’une femme, qui parfois oublie que je suis un homme, dépassée par la confession, par l’écoute attentive que je cultive.

Il suffit d’un centimètre de peau, du galbe d’une jambe, d’une fugace partie de sein négligemment mis au jour, du rebondi d’une petite fesse ferme, pour provoquer ce court instant.

Cet instant érectile où je suis tout à fait un homme. Où la bienséance et l’ordre laissent place à une tempête d’hormones dans mon cerveau. Où l’envie est plus puissante que le reste de mes sens. Où la pulsion entraîne les plus violents fantasmes.

Et retombent aussi vite en silence dans les limbes des conventions sociales et des limites bienséantes.

Il n’y a que la proximité des amants, la confiance de ces corps qui assument leurs attirances, pour enfin succomber à l’extase.

Et mélanger délicieusement la sommes de ces instants volés,
libérer ces interdits,
Partager ces fantasmes fugaces,
dans un feu d’artifices des sens pour offrir un orgasme de l’esprit autant que du corps.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dandy 163 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog