Magazine Humeur

UKRAINE. Printemps russe (vidéo): Le vent du changement a sonné à Donetsk et Sloviansk

Publié le 12 avril 2014 par Menye Alain

Par Allain Jules et Alexandre Sivov

Milicien pro-russe de Sloviansk

Milicien pro-russe de Sloviansk

C’est l’insurrection. Les usurpateurs de Kiev ne pourront pas tenir la dragée haute aux assaillants pro-russes, qui ont occupé samedi matin le commissariat de Sloviansk ( 130 000 habitants), dans l’est de l’Ukraine. Ils se sont se sont emparés dans l’après-midi du siège des services de sécurité dans la même ville. Le fait du jour c’est que finalement, tout se passe avec l’aide de certains éléments de la police, et de la population civile. Le processus est inéluctable et ce printemps russe ne s’arrêtera pas. Les amateurs de Kiev, manipulés par l’Occident ont joué avec le feu, croyant que Kiev était l’Ukraine. Une erreur qu’ils payeront chers, que dis-je, très cher.

UKRAINE. Printemps russe (vidéo): Le vent du changement a sonné à Donetsk et Sloviansk

"Le même groupe armé qui s’est emparé du commissariat de district s’est emparé du bâtiment des services de sécurité (SBU)", a indiqué la police de la région de Donetsk, où se trouve Sloviansk, dans un communiqué. Selon la police et la maire de Sloviansk, les assaillants viennent de Donetsk, la grande ville située à une soixantaine de km de Sloviansk et où des séparatistes tiennent depuis près d’une semaine le siège de l’administration régionale. Les usurpateurs de Kiev avaient donné jusqu’à aujourd’hui, un ultimatum, avant de se raviser. Il se peut que des forces spéciales américaines soient en route pour leur donner un coup de main. Affaire à suivre.

Un membre des forces spéciales appuie la population

Un membre des forces spéciales appuie la population

Aucune présence policière loyaliste n’était visible samedi dans l’après-midi à Sloviansk, simplement parce que mêmes les forces spéciales ont donné un coup de main aux assaillants, exaspérés par les usurpateurs de Kiev. Par ailleurs plusieurs centaines d’activistes pro-russes manifestaient samedi après-midi devant le siège de la police à Donetsk. Les manifestants n’étaient pas armés et ont affirmé ne pas avoir l’intention de prendre d’assaut le bâtiment mais vouloir des "négociations" avec les responsables policiers, afin de leur demander de faire un choix de Moscou, ou celui déguerpir.

Hormis que des  pro-russes, pour certains armés, tiennent depuis près d’une semaine le bâtiment de l’administration régionale à Donetsk et celui des Services de sécurité (SBU) à Lougansk, villes de l’est russophone de l’Ukraine situées à quelques dizaines de kilomètres de la frontière russe, il faut avouer que si les apprentis-sorciers de Kiev ne changent pas de braquet, ils tomberont inévitablement…


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine