Magazine Humeur

ANTISEMITISME. Ukraine: la nouvelle arnaque de Kiev contre l’Ukraine de l’est

Publié le 20 avril 2014 par Menye Alain

barricades

Antisémitisme à l’est de l’Ukraine ? Que nenni. Chacun sait que, depuis le début de la pseudo révolution ukrainienne,  les névrosés et putschistes sont pour la plupart des antisémites. Alors, les brochures et des affiches, distribué dans la ville orientale de Donetsk exigeant que un registre de la population juive soumise à payer une taxe est un faux grossier, pour faire croire que les séparatistes sont des salauds. Hélas, l’hypocrisie occidentale se met en branle, notamment aux Etats-Unis, avec John Kerry qui se dit choqué. Tiens donc, quand ses amis font des saluts nazis à Kiev, c’est motus et bouche cousue.

Du coup, Alexander Ivanchenko, qui dirige Sohnut, une organisation qui aide les gens à s’installer en Israël, a déclaré: "Il est difficile de parler de chiffres maintenant, mais il y a plus de gens qui viennent pour des conseils." Comme par hasard aussi, récemment, des tags antisémites ont été retrouvés sur des maisons et un cimetière juif à Odessa. Mais, le pot aux roses a été découvert par les juifs eux-mêmes, qui accusent indirectement Kiev de jouer ce jeu malsain et nauséabond. Le rabbin Pinchas Vishedski a déclaré: "Quelqu’un essaye d’utiliser la communauté juive de Donetsk comme un instrument dans ce conflit; Il y a 73 ans, c’était les nazis. Personne ne veut revenir à ceux très, très mauvais moments de l’histoire ".

Néanmoins, un autre son de cloche avec le Grand rabbin d’Ukraine, Yaakov Dov Bleich, grand ami des Américains, qui a averti que le véritable danger pour la communauté juive était la provocation de la Russie. Une pâle provocation qui le discrédite quand on voit sa triste déclaration : "Nous nous attendons à des provocations, les Russes voudront justifier leur incursion dans l’Ukraine." La question est de savoir si c’est en utilisant des slogans anti-juifs. Quel imbécile ! Personne n’est dupe, les Russes ont toujours dit qu’ils défendront les russophone et les russophiles en cas de guerre civile. le reste, notamment cette sortie du grand rabbin n’est que verbiage vaseux.

Pour contrecarrer cet idiot utile de l’antisémitisme, le Dr Efraim Zuroff, du Centre Simon Wiesenthal a plutôt tourné en dérision le grand rabbin en affirmant que les prospectus distribués à Donetsk étaient "une tentative de peindre les forces pro-russes comme antisémites". Qui peut en douter ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine