Magazine Humeur

L’Espéranto, une langue mondiale non utilisée

Publié le 22 mai 2014 par Lavoixduveilleur

L’espéranto est une langue, qui fut créée à la fin du 19emesiècle par Ludwik Lejzer Zamenhof. Celle-ci fut établie dans le dessein de faciliter la communication entre les personnes disséminées sur notre planète. Il publia son projet sous le nom de Lingvo Internacia, qui veut dire Langue Internationale, sous le pseudonyme de Doktoro Esperanto, que l’on peut traduire par Docteur qui espère. C’est sous ce nom que cette langue s’est popularisée. Une seule langue pour la planète ?Elle fut fondée sur une grammaire régulière, où les mots se forment à partir d’un nombre limité de racines lexicales, cela afin de faciliter son apprentissage. L’espéranto est la seule langue au monde qui fut construite et qui a dépassé le stade de projet pour devenir une langue vivante, afin qu’un nombre, il est vrai, restreint et répartis dans la plupart des pays puissent communiquer entre eux.L’Espéranto, une langue mondiale non utilisée
Très rapidement, l’espéranto eut un succès inespéré, dépassant même les espérances de son créateur, mais cela retomba, devant l’engouement restreint d’un apprentissage de masse. Le coup qui mit un frein à l’expansion de l’apprentissage de l’espéranto fut la première guerre mondiale.Un regain eut lieu, en 1920 pour se terminer en 1930. En 1950, un redémarrage de l’apprentissage de l’espéranto eut lieu grâce à l’apparition de plusieurs associations et de clubs d’espéranto.Cette langue resta plus ou moins vivante avant de revenir sur le devant de la scène avec Internet dans les années 2000. Des méthodes d’apprentissage gratuites sont présentes sur Internet, souvent gratuites et celles-ci sont utilisées au travers des réseaux sociaux. En février 2013, une pétition est lancée afin que l’Espéranto devienne une langue officielle de l’Union Européenne. L’Espéranto n’est pas reconnue comme une langue officielle, mais plutôt comme une langue de travail utilisée dans certaines associations à but non lucratif. L’UNESCO a, d’ailleurs, reconnu plusieurs recommandations en faveur de l’Espéranto.L’ Espéranto est composé de 5 voyelles et de 23 consonnes. Les lettres Q, W, X et Y ne sont pas utilisés et 6 lettres comportent deux diacritiques : accent circonflexe (C, G, H, J et S)et brève [accent circonflexe inversé] (U). L’endroit où cette langue est la plus utilisée est sans aucun doute à l’Académie Internationale des sciences de Saint-Marin, ou elle est l’une des langues officielles.Un diplôme d’Espéranto est possible, mais celui-ci est uniquement délivré par l’institut des langues étrangères de l’université Eötvös Lorand de Budapest en Hongrie.

En 2011, une demande de reconnaissance est faite en France, afin d’inclure celle-ci comme option possible au baccalauréat par une pétition lancée en 2011.Le nombre de personnes pratiquant l’espéranto, appelé Espérantophone, est impossible à évaluer, tant celui-ci est disparate. Les chiffres vont de 1000 à 1000 000 de personnes pratiquant en professionnels ou occasionnellement cette langue.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine