Magazine Bd & dessins

Revue de presse BD (104)

Publié le 29 mai 2014 par Zebralefanzine @zebralefanzine

webzine,zébra,gratuit,bd,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue de presse,hebdomadaire,104,lucy watts,sfphbia,humour,art,jacques tardi,pacifisme,grande guerre,parti communiste,oscar niemeyer,colonel fabien,thierry lemaire,actuabd

+ Le dessin ci-dessus est signé Lucy Watts (le nouveau soutien-gorge convertible en masque à gaz). Cette dessinatrice milite au sein de la SFPHBIA (Society for putting humor back into art/Association pour la réintroduction de l'humour dans l'art) ; l'excessive religiosité de l'art moderne a déjà été posé auparavant ; elle est liée à la dimension spectaculaire, certains officiants n'hésitant pas à récupérer le vocabulaire sportif ou militaire et à parler de "performances" (sic) artistiques.

+ Après avoir refusé la légion d'honneur pour cause de pacifisme, Jacques Tardi a, de façon incohérente, accepté d'exposer des dessins sur le thème de la Grande guerre au siège du parti communiste français ; pour ce qui est de la contribution du parti communiste à la cause pacifiste, on repassera. La déstalinisation de l'Ukraine serait-est plus avancée que celle de la France ?

Peut-être pour faire passer la pilule, Thierry Lemaire, pour le site belge "Actuabd", vante les mérites d'Oscar Niemeyer et du bâtiment qu'il a dessiné. Hélas, s'il y a bien des collabos, ce sont les architectes, qu'aucune sorte de régime n'a jamais rebutés.

+ La "Charente libre" titrait cette semaine : "Bande-dessinée : les auteurs en danger !", un article sur les conditions de plus en plus précaires dans lesquelles certains auteurs de BD exercent leur métier. On confond ici un problème économique et social particulier, avec la bande-dessinée et les auteurs de bande-dessinée ; cette confusion est aussi le fait du festival d'Angoulême, qui mélange tout et son contraire, desservant aussi bien les exécutants sous-payés que ceux qui font de la bande-dessinée comme si c'était un art à part entière. Cela se traduit chez ces derniers par une volonté d'indépendance et la conscience que cette indépendance a un coût, ou, pour l'exprimer de façon positive, qu'elle comporte un risque.

Quant à la rapacité des éditeurs, elle est quasi-légendaire. Les témoignages d'artistes ou d'écrivains sont nombreux dans ce sens, et ce depuis l'origine ou l'essor du métier d'imprimeur-libraire. Les nouveaux moyens de production et de diffusion n'ont pas arrangé les choses. Il y a sur ce point matière à un livre... parfaitement impubliable.

+ A propos du film (récemment sorti en salles) "Caricaturistes, fantassins de la démocratie", à l'initiative de l'association "Cartooning for peace" (Plantu), Guillaume Doizy du site "Caricatures & caricature" écrit : "Il faut sans doute une bonne dose de naïveté pour penser qu'un dessinateur en "une" d'un grand quotidien, entreprise capitalistique comme une autre, puisse être autre chose qu'un poil à gratter consensuel, malléable à loisir (...). Ni pire ni meilleur que les autres, le dessinateur en "une" d'un grand quotidien doit sa place à la bonne volonté de la direction du journal, et in fine des actionnaires, pour qui démocratie rime d'abord avant tout avec porte-monnaie et défense de l'ordre établi. (...)"

Malgré la justesse de certaines remarques, Guillaume Doisy fait lui-même preuve d'une bonne dose de naïveté, notamment quand il suggère que la démocratie coïncide avec la liberté d'expression, ce qui n'est nullement avéré. Pratiquement chez tous ceux qui ont pensé et écrit contre le totalitarisme, on trouve un chapitre dédié à l'aspect démocratique du totalitarisme, qu'il s'agisse de Georges Orwell, Simone Weil, Georges Bernanos ou Hannah Arendt. Quant à l'utopie démocratique marxiste, elle est plus hostile à l'étatisme et à l'idée de fonction publique que la plus anti-étatique des doctrines libérales.

D'une certaine manière, l'exemple de "Charlie-Hebdo" et de la direction qu'il a prise sous l'impulsion de P. Val, puis Stéphane Charbonnier (Charb) est un exemple plus probant que l'exemple choisi par G. Doisy de la grosse presse capitaliste ("Le Monde", "Le Figaro"), précisément parce que "Charlie-Hebdo" est en principe indépendant. Or, malgré ça, "Charlie-Hebdo" s'est retrouvé à deux reprises du même côté que le ministère de l'Intérieur dans des procès ayant trait à la liberté d'expression. Pire, Charb n'hésite pas à déclarer qu'il n'y pas de problème de liberté d'expression en France, et que seules les personnes antisémites en sont convaincues (!). C'est sans doute une rhétorique dangereuse que celle qui consiste à lier la cause des Juifs et celle du capitalisme, voire la cause de la République et celle des Juifs.

Bien qu'il s'exprime en "Une" du "Monde", on peut citer trois exemples où Plantu et son association "Cartooning for Peace" se sont distingués dernièrement : - la défense de la liberté d'expression de l'humoriste Dieudonné, seul contre tous (on peut aussi mentionner Jack Lang, plus timidement) ; - la publication de dessins, qui, dans le même sens que G. Doisy indiquent que le journalisme ne va pas forcément dans le sens de la liberté d'expression ; - la censure exercée par certaines organisations syndicales, presque aussi tributaires que "Le Monde" ou "Le Figaro" du capitalisme. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Revue de presse BD (100)

    Revue presse (100)

    Spéciale "diable, humour et censure"+ A l'occasion de la centième édition de cette revue de presse, petit clin d'oeil à René Wischinski, jeune humoriste alleman... Lire la suite

    Par  Zebralefanzine
    BD & DESSINS, TALENTS
  • TOP-BLOGS BD (printemps)

    TOP-BLOGS (printemps)

    Walkyrie - ill. de PhilgreffAlors que les beaux jours menacent et que les Français s'apprêtent à déserter le web au profit de plages embouteillées et de... Lire la suite

    Par  Zebralefanzine
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Revue de presse (102)

    Revue presse (102)

    + Ce dessin intitulé "Circuit politique" est signé Nabaloum Boureima, caricaturiste et auteur de BD africain (Burkina Faso). Tandis que les télévisions et la... Lire la suite

    Par  Zebralefanzine
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Revue de presse BD (107)

    Revue presse (107)

    + Joann Sfar vole dans cette chronique du 17 juin sur France-Inter au secours du métier de dessinateur, pour lequel il a "les yeux de Chimène", un peu cernés pa... Lire la suite

    Par  Zebralefanzine
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Revue de presse BD (108)

    Revue presse (108)

    + Dès demain et tout le week-end, l'équipe de la petite fanzinothèque belge vous invite au "bunker" (Bruxelles) à participer à son festival du fanzine annuel, o... Lire la suite

    Par  Zebralefanzine
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Revue de presse BD (114)

    Revue presse (114)

    + Ci-dessus : la rentrée littéraire vue par l'illustrateur franco-québécois Tiffet ("Le Devoir").+ L'Etat portugais envisage de se renflouer en vendant une... Lire la suite

    Par  Zebralefanzine
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Ma revue du Web – Juin 2014

    Cher amis, j’inaugure aujourd’hui un nouveau type d’article. Une fois par mois je vous partagerai une série de trouvailles réalisées durant le mois précédent.... Lire la suite

    Par  Ecribouille
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Zebralefanzine 5161 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines