Magazine Humeur

UKRAINE -RUSSIE. Gaz russe: quand l’endetté nargue et engueule même son créancier

Publié le 31 mai 2014 par Menye Alain
L'arnaque

L’arnaque

MOSCOU, Russie – Moscou a révélé que la dette gazière de Kiev depuis Novembre dernier s’élève à 3,5 milliards de dollars. Quand on a une dette pareille, mieux vaut la boucler, non ? Hélas, convaincu qu’elle est devenue invincible, Kiev va jusqu’à menacer la Russie et à vouloir fixer son propre prix du gaz. De mémoire d’homme, c’est du jamais vu.

Le PDG de la compagnie de gaz russe Gazprom a déclaré cette semaine que le gaz livré ce mois de mai, en cours, pourrait augmenter cette dette à près de 5,2 milliards de dollars. L’Ukraine, ayant fait un choix, que Moscou ne discute pas, a vu la fin logique des réductions de gaz accordés par la Russie. Le garant de cette bonne entente passée était le président légitime éliminé par un putsch piloté depuis Washington, Viktor Ianoukovitch.

Lors des derniers pourparlers de Berlin, l’Ukraine a dit qu’il a ordonné le paiement de 786 000 000 $ à l’ordre de la Russie, première étape du remboursement de ses dettes de gaz. Ceci, simplement parce que Moscou a menacé d’arrêter sa livraison de gaz, mardi prochain. Or, ces clowns continuent de faire leur guerre sauvage dans le Donbass. Des négociations sur le différend relatif aux prix du gaz des deux pays a été fixé ce lundi, toujours à Berlin. J’espère que les Russes resteront fermes. On ne peut vous traîner dans la boue de la sorte et accepter de faire des concessions…


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine