Magazine Humeur

CELEBRATION DE L’ENFANT AFRICAIN. Hommage aux enfants massacrés de Soweto le 16 Juin 1976.

Publié le 16 juin 2014 par Menye Alain
nadialyPar Nadialy Bam’s Date-journée qui représente désormais celle de la célébration de l’enfant Africain. Soweto

ARRACHÉ(E) MALGRÉ MOI…!

Si la brume couvre tes jours heureux
Et que la tristesse emplit tes magnifiques yeux
Je serais là, et essuierais tes larmes, de ma main.
Dans mes bras, je t’enlacerais ,pour oublier ton chagrin
Je fredonnerais alors ,une belle mélopée
Pour t’honorer toi, ma jonquille, ma tulipe, mon orchidée.
 
Les vers valseraient , au rythme de cette symphonie
Le timbre de mon "lead" apaisera , les plaies de ta survie.
Je te cajolerais, moi qui aimerais encore et encore dorloter
Ton corps si doux , contre lequel je resterais, serré(e)
Et dans cette fusion affective , aux effluves de tendresse
 
 S’éclipseraient pour l’éternité , tes inquiétudes , ta détresse.
Je diffuserais mon amour , dans les rues de tes veines
Pour faire disparaître à jamais , les océans de tes peines.
Mon regard retrouverait ses étoiles , et sa douceur d’enfant
Car j’aurais fait d’une seconde peau, tes affres et tes tourments.
 
Seulement je n’avais pas prévu que ce 16 Juin à Soweto,
La monstruosité cruellement, transformerait en sanglots
Mes rêves d’amour pour toi les plus beaux.
Je suis réduit(e) à te parler au conditionnel
Moi qui voulais te couver d’un Amour atemporel.
 
 Maman, j’aurais voulu t’aimer et te combler à vie
Mais contre mes forces il m’ont arraché à la vie!!
 
 Ce jour-la j’ai hurlé " MAMAN !!" et tout était fini…
D’outre-tombe, à l’éternel chagrin je t’écris ma poésie
 
 Du paradis désormais sur des chrysanthèmes,
A jamais nous formerons un tandem

N’Kosi Sikeleli (Miriam Makeba, Ladysmith Black Mambazo, Paul Simon)

Nadege-Lyliane W,14/06/2012
©Tous droits réservés


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine