Magazine Humeur

SYRIE, IRAK, LIBYE. Dans les méandres de la propagande occidentale, hypocrite et mortifère

Publié le 28 juin 2014 par Menye Alain

ArnaqueDans une propagande "selfies paysages", L’Irak, la Libye puis la Syrie sont des pays qu’ils présentaient comme les pires des dictatures alors que, ces Occidentaux faisaient bien des affaires avec ces Gouvernements-là. Mais, que s’est-il passé il y a un peu plus de 10 ans, quand les Bush, le père puis le fils, en mal de sensations meurtrières et génocidaires ont décidé d’en finir avec Saddam Hussein, le "mal absolu" puisque l’"axe du bien" venait d’Amérique ? Le chaos total.

Il n’y a jamais eu de génération spontanée et par conséquent, les tueurs et génocidaires d’hier, ont engendré les pires des crapules qui leurs ont succédé. Rassurez-vous, il ne s’agit ni de votre boulanger ni de votre voisin de palier, mais bien ceux qui dirigent ces pays occidentaux et qui ont la même idéologie millénaire, celle de la rapine organisée à l’encontre des "petits" peuples. Hélas, dans ce terreau, ils trouvent toujours des enfants de ces pays des traîtres en somme, pour leurs basses besognes.

Certains se demandent comment les thuriféraires de ces guerres font pour dormir. Demandez à Tony Blair qui s’est récemment fendu d’un commentaire ridicule suite à la percée de l’organisation terroriste de l’EIIL en Irak, il va encore refuser la responsabilité du chaos en Irak. Ce sont les mêmes, qui ne retiennent aucune selon puisque c’est leur calendrier, qui ont favorisé le chaos en Libye. Sans vergogne, ils ont enchaîné en Syrie.

Leur propagande "selfies paysages" consiste à dépeindre dans les médias, une réalité autre que ce qu’il se passe. Il favorise une vision manichéenne de la situation, en vue de tromper le peuple. Ceci marche chez les esprits faibles. Quand ils constatent que la sauce ne prend pas chez certains, ils les décrivent comme étant des complotistes et j’en passe car, les noms d’oiseaux en tous genres fusent.

Quand en Libye, les traîtres se retrouvent hors-jeu dans le débat politique, certaines vérités apparaissent au grand jour. Ainsi, ils avouent que le frère Guide Mouammar Kadhafi n’a jamais ordonné de tirer sur le peuple et ne l’a jamais fait par ailleurs. Question: comment se fait-il qu’aujourd’hui, les fils du Guide, Saïf et Saïdi se retrouvent encore en prison pour ces motifs-là uniquement ? Cherchez l’erreur ! La Syrie n’échappe pas à ce même procédé mensonger que relaie la presse mainstream subventionnée par les régimes occidentaux.

La percée tous azimuts des terroristes formés, financés et soutenus par l’Occident pour combattre en Syrie, et qui, face à leur défaite qui se construit tout doucement se replient en Irak, là, shocking. Mais, comme ils n’avouent jamais leurs forfaits, on a vu le ministre français des Affaires étrangères, osé dire que ces terroristes-là sont les "alliés objectifs" du président syrien Bachar al-Assad. Quelle folie !  Toute honte bue, les Etats-Unis ne veulent pas réellement intervenir. Dysfonctionnement dans la propagande occidentale ? Sans doute. Peut-on laisser les alliés de Bachar prendre l’Irak ? Que nenni.

Non, l’EIIL est l’allié objectif des Etats-Unis, de l’Arabie saoudite et du Qatar, qui veulent en finir avec Al Maliki. Du coup, la sortie d’un Fabius montre bien que la France est hors-jeu et ne maîtrise plus rien en matière de diplomatie ou de relations internationales. Ces Occidentaux sont des arnaqueurs !


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine