Magazine Humeur

COALITION ANTI JUSTICE. Quand Isabelle Balkany soutient l’autre mis en examen Nicolas Sarkozy

Publié le 04 juillet 2014 par Menye Alain
Isabelle Balkany

Isabelle Balkany

La cour d’appel de Paris a confirmé jeudi la caution d’un million d’euros que doit payer Isabelle Balkany après sa mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale, a-t-on appris de source judiciaire. L’élue UMP devra régler la somme avant la fin août. Elle fait partie du contrôle judiciaire imposé à l’épouse et première adjointe du maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, par les juges du pôle financier du tribunal de grande instance de Paris. 

L’élu des Hauts-de-Seine – une vraie mafia politico-financière-, soutient l’autre mis en examen, Paul Nicolas Sarkozy Bismuth, en des termes élogieux. L’homme qui s’est compaorté comme un vérotable caïd des cités -tiens, tiens-, serait honnête selon l’édile de Levallois-Perret. De quoi mourir de rire. Quand on ose prendre un abonnement téléphonique en usurpant l’identité d’un autre, franchement, il n’y a pas de mot. C’est simplement du banditisme.

loufoque

C’est sur Twitter qu’elle a apporté son soutien à Nicolas Sarkozy, mis en examen pour trafic d’influence, corruption active et violation du secret professionnel. Ces gens osent vraiment tout. On ne leur demande pas de raser les murs après leurs forfaits, mais de se faire discret. La coalition hongroise contre la justice française est assez amusante mais surtout pathétique…

@Sarko_Junior Louis sois très fier de ton père C’est un homme courageux, sincère, honnête, loyal qui a donné sa vie à son pays Et il t’aime

— isabelle Balkany (@ibalkany) 2 Juillet 2014


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine