Magazine Humeur

Donbass: La République populaire du Donbass amnistie des prisonniers politiques

Publié le 08 août 2014 par Menye Alain

alexPar Alexandre Sivov

_____________________________________________________________________________________________________

Des combats à l’arme lourde font rage ce vendredi à Donetsk, le principal fief des prorusses. Les Occidentaux qui valident la brutalité de Kiev craingnent en même temps une intervention russe en Ukraine. Les combats sont en périphérie mais, un hôpital a été bombardé par Kiev dans le centre ville de Donetsk, faisant un mort. Dans la foulée, le Parlement de la République populaire du Donetsk a prononcé l’amnistie pour des prisonniers politiques. Bien que cet acte pouvait être fait, a mon avis, il y a deux mois déjà.

L’un des premiers à avoir été libéré est le communiste radical Andrei Iakovenko, dirigent du noyau dur de la guérilla urbaine à Odessa entre 2000 et 2002.

Iakovenko avait été arrêté en 2002 avec 10 autres membres de son groupe dont faisait partie Alexandre Gerasimov.  Il avait été victime de tortures après son arrestation, ces faits sont mondialement connus. Il faut rappeler que l’un d’eux, en l’occurrence Sergey Berdugin, est mort de ces tortures. Il avait à peine 20 ans.

Andrei Yakovenko fut condamné à 14 ans et demi de prison. L’un des articles d’accusation était de créer la «République socialiste soviétique d’Ukraine du Pritchernamorie (au coté de la mer Noir)» en initiant une guérilla.

Donbass: La République populaire du Donbass amnistie des prisonniers politiques

Je ne connaissais pas Iakovenko, mais après son arrestation, en ma qualité de journaliste, j’ai dévoilé à l’époque l’utilisation des tortures médiévales dans cette affaire. A la suite, j’ai fait la connaissance de sa femme et de son fils. Iakovenko a remercié le parlement et les députés de la République populaire du Donetsk pour sa libération en disant que les rebelles du Donbass ont réussi à faire ce dont il rêvait à l’époque et en appelant de créer ce nouvel Etat qu’est Novorossia, ami de la Russie, mais sans oligarque.

A noter qu’un autre membre du groupe, Igor Danilov (citoyen de Russie) – son chef militaire – est dans les geôles de la région de Lougansk. Je ne sais pas pour l’instant qui contrôle ce territoire. Mais, a-t-il la chance d’être sur une partie du territoire contrôlées par les insurgés ?

Quant à Alexandre Smirnov, un autre membre du groupe et citoyen russe, après avoir subi sa peine en Ukraine, il n’a pas été relâché mais transféré en Russie ou le juge russe l’a inculpé de participation dans des actes révolutionnaires en Russie. Je ne connais pas plus de détails. Mais, ce serait un bon geste de Poutine, de l’amnistier, d’autant plus que c’est un vétéran de la lutte armée contre le régime de Kiev. Le SBU, à l’époque, lui avait arraché des aveux lors de sa torture.

Donbass: La République populaire du Donbass amnistie des prisonniers politiques
Donbass: La République populaire du Donbass amnistie des prisonniers politiques

Donbass: La République populaire du Donbass amnistie des prisonniers politiques

Discours d’Andrei Iakovenko au parlement de la RPD après sa libération:


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine