Magazine Humeur

Notre démocratie bordélique 44

Publié le 19 août 2014 par Observatoiredumensonge

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Devenez Suiveur de l’Observatoire !!!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

democratie france

  Notre Démocratie bordélique  

Par Pierre Arrault 

44 – DEMOCRATIE SOUMISE

Aux lobbys, au syndiktat-lisme, à la repentance

Malgré les déclarations, plus ou moins tonitruantes de nos gouvernants, ils subissent les influences et les pressions de nombreux groupes constitués depuis longtemps, que certains qualifient de ‘’Sectes’’ ou de façon plus édulcorée de ‘’Lobbys’’ ou ‘’Groupes de pressions’’

Le mot secte a une connotation généralement assez péjorative, mais nous dirons simplement qu’une secte est un regroupement de personnes ayant des courants de pensées assez proches et exerçant, de façon indirecte et obscure leur pouvoir de conviction auprès des différents niveaux de responsabilités de la société.

Curieusement l’une des plus connues par sa dénomination générale est la Franc-maçonnerie, très structurée et hiérarchisée dont les membres à quelque niveau qu’ils soient avouent très rarement être franc-maçon, certains avouent quand-même en avoir fait partie. Elle est reconnue pour être très influente dans tous les domaines, politiques, économiques, sociaux,…

Notre gouvernement, soit disant démocratique, est bien infiltré par les francs-maçons (ou ex) avec l’aval du président. Nous donnons ci-après une liste de responsables gouvernementaux et politiques :

MANUEL VALLS, Premier Ministre et ex de l’Intérieur

JEAN -YVES LE DRIAN, Ministre de la Défense

JÉRÔME CAHUZAC, ex-ministre des finances

ALAIN VIDALIES , Ministre des Relations avec le Parlement

VICTORIN LUREL, Ministre des Outre-mer

ANNE-MARIE ESCOFFIER, Ministre déléguée de la décentralisation

FREDERIC CUVILLIER, Ministre des Transport et Economie maritime

CHRISTOPHE CHANTEPY, Directeur du cabinet de J. M. Ayrault

JEAN-PIERRE BEL, Président du Sénat

FRANÇOIS REBSAMEN, Président du groupe socialiste au Sénat

JEAN-VINCENT PLACÉ, Président du groupe EELV au Sénat

JEAN-MICHEL BAYLET, Président du Parti Radical de gauche

JEAN-LUC MÉLENCHON, Président du Front de gauche

  • Et aussi…Les "Maçons friendly" ou "sans tablier"

Marylise Lebranchu (Décentralisation), Stéphane Le Foll (Agriculture), Vincent Peillon (Education), Michel Sapin (Travail), Thierry Repentin (Formation professionnelle), Aquilino Morelle (ex-conseiller du président).

  •    Les PS initiés

Jean Le Garrec (ancien ministre), Elisabeth Guigou (ancienne ministre), Philippe Guglielmi (premier secrétaire fédéral du PS de Seine-Saint-Denis), Guy Arcizet (ancien grand maître du GO), José Gulino (grand maître GO).

  • Sénat initiés

Michèle André (Puy-de-Dôme, PS), Robert Navarro (Hérault, PS), Bernard Saugey (Isère, UMP).

  • Assemblées initiés

Claude Bartolone, Christian Bataille, Henri Emmanuelli, Pascale Crozon, Pascal Terrasse, Brigitte Bourguignon, Odile Saugues, Jean-Marie Le Guen.

  • Collectivités locales initiés

Jean-Jacques Queyranne, (président de la région Rhône- Alpes) Gérard Collomb, (maire de Lyon), Jean Germain, (maire de Tours), Daniel Percheron, (président de la région Nord-Pas-de-Calais).

Source : ‘’ le Nouvel Observateur’’ du 3/1/2013

En dehors de cette liste sans doute incomplète et peut-être approximative, tant les francs maçons ont le culte du secret, on estime à environ 150000 la population des francs maçons, nettement ancrés à gauche (Radicaux et PS) ce qui n’exclut aucunement des hommes de pouvoir de droite également francs maçon, ainsi que quelques syndicalistes. Leurs relations internes font qu’ils influent tous les rouages de la politique. On peut donc dire que notre président et son gouvernement leur sont au moins partiellement soumis.

Mais il existe d’autres groupe de pressions qui leur ‘’imposent’’ ou essayent d’imposer des décisions pas toujours appréciées par les contribuables.

Notons à ce sujet : La Fédération des associations LGBT qui a permis le vote de la loi pour le MARIAGE POUR TOUS.

Les Bonnets Rouges bretons qui ont fait retarder, jusqu’à présent, la mise en place des radars pour l’écotaxe.

Le mouvement des Pigeons, petits patrons réagissant contre les mesures fiscales, qui a fait reculer le gouvernement.

Les syndicats ouvriers : Ils sont par principe contre le patronat dont ils souhaitent la disparition. Ils vont même jusqu’à imposer des diktats, surtout la CGT.

Les syndicats patronaux : les patrons sont les pourvoyeurs de la compétitivité des entreprises. Le Pacte de compétitivité souhaité par F. Hollande sera sans doute une bonne chose s’il est appliqué. Notons que la CGT ne l’a pas signé !

L’industrie des médicaments : elle impose de fait l’utilisation, sous prescription médicale, de certains médicaments qui ne servent à rien, voire sont dangereux. Voir le livre des professeurs Debré et Even sur la corruption des laboratoires pharmaceutiques

L’industrie chimique agroalimentaire, elle est du même acabit que l’industrie du médicament, voir le poids énorme du groupe international Monsanto.

Il existe encore de nombreux groupes de pression, mais nous préférons conclure ce chapitre par le fin du fin

C’est la soumission, à titre personnel de notre président à la Repentance tous azimuts.

Source : PARIS (NOVOpress) 18/10/2012

Pour François Hollande, être un président “normal” semble signifier être le président de la repentance. Dernier acte en date, la reconnaissance hier par le président de la République de la “faute” de la République et de l’Etat lors de la répression brutale de la manifestation interdite organisée par le FLN algérien, le 17 octobre 1961.

“Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression”, peut-on lire dans un communiqué de la présidence de la République. “Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes”, écrit François Hollande, qui ajoute : “La République reconnaît avec lucidité ces faits.”

Au cours de sa visite d’Etat en 2012, François Hollande a reconnu solennellement les «souffrances que la colonisation française» – un «système profondément injuste et brutal» – a infligées au peuple algérien. (il a volontairement oublié de dire que le peuple algérien n’existe que depuis son indépendance en 1962 !)

Nous avons déjà parlé de ses poignées de mains à Bouteflika à qui il a permis de se faire soigner plusieurs fois au Val de Grâce, hôpital théoriquement militaire.

Cela nous suffit pour affirmer sa soumission au Maghreb algérien et plus généralement à l’islam conquérant, peut-être dans un souci électoral ? « L’islam est compatible avec la démocratie » a-t-il déclaré !

Et notre premier sinistre en rajoute une cuillère : (citation de : Boulevard Voltaire) Notre cher Premier Ministre vient de prononcer un discours proprement hallucinant pour peu que l’on veuille défendre la culture française. C’était le Jeudi 26 Juin, à l’institut du Monde Arabe à l’issue de sa visite de l’exposition « Hajj, le pèlerinage à la Mecque ».

Sans aucune prospective de ce qui attend la France dans 20 ou 30 ans, c’est à dire rien moins que le grand changement de civilisation, le Premier Ministre a conclu ce long discours à la gloire de l’Islam et de l’amitié franco-arabe par cette belle envolée :

« Lors du repas de rupture du jeûne du mois sacré de ramadan, j’adresserai aux musulmans de France un message de confiance. Un message qui souligne combien la France est une terre de liberté qui respecte les croyances de chacun et qui considère que le fait que l’Islam est la deuxième religion de France est une chance pour la France ».

Mais le pire c’est que Manuel Valls avait osé montrer la grande attirance et assurément la préférence qu’il a pour cette religion :

« Au-delà des musulmans de France, c’est toute une nation qui reconnaît, ici, la grandeur, la finesse et la diversité de l’Islam. C’est toute une nation qui dit aussi que l’Islam a toute sa place en France, parce que l’Islam est une religion de tolérance, de respect, une religion de lumière et d’avenir, à mille lieues de ceux qui en détournent et en salissent le message ».

Que l’Islam ait sa place en France, en dix ans, il est évident qu’elle a envahi l’espace avec ses presque 3000 mosquées, les femmes voilées voir « niqabées » qui avant 2001 étaient si discrètes qu’on ne les voyait pas, et les drapeaux étrangers qui envahissent les manifestations y compris lors de l’élection d’un président comme ce fut le cas pour Chirac et Hollande.

Que l’Islam soit une religion de tolérance est une méconnaissance totale de la réalité : le musulman, cher Monsieur Valls, n’a pas le droit de se convertir à une autre religion sous peine de mort dans la plupart des pays où la charia est appliquée, ou sous peine de rejet familial chez nous. Si vous êtes musulman, pendant le ramadan, essayez de boire ou de manger avant le coucher de soleil. L’œil du prophète vous surveille en la personne des délateurs que chaque musulman est appelé à devenir contre la violation des règles islamiques.

Que l’Islam soit une religion de lumière et d’avenir, là vous êtes clairvoyant, mon cher Manuel! Religion de lumière ? Quelle est la lumière évoquée celle des Lumières dont le mouvement au XVIIIe siècle voulait lutter contre l’obscurantisme ? Franchement, vous croyez que l’Islam qui se réfère à des textes du VIIe siècle n’est pas restée dans les ténèbres les plus sombres ? Vous en avez, tous les jours, des exemples multiples à travers le monde. Quant à l’avenir, là vous êtes dans le vrai : avec des gouvernants tels que ceux que nous avons depuis Giscard et son fameux regroupement familial, l’avenir de l’Islam est si radieux qu’il aboutira à islamiser la France en moins de 30 ans. Nul ne peut nier que les prévisions démographiques amèneront les Français dits de souche à être minoritaires dans leur pays. Si rien n’est fait, Notre-Dame deviendra mosquée avant le XXIIe siècle. Et vous le savez. (fin de citation)

 à suivre

Pierre Arrault

arrault

Né en 1938 – Ancien élève de, puis professeur de ‘communication" et relations humaines à l’Ecole de l’Air – 15 ans d’armée comme officier-Pendant 10 ans, responsable de gestion du personnel et chef des affaires sociales et ressources humaines  chez Thomson-CSF et filiale.Ingénieur-Conseil en Recrutement et Ressources Humaines quelques années, puis Professeur de Gestion des Ressources humaines à Paris 13 et autres IUT en région parisienne pendant 10 ans, jusqu’à 65 ans.

Pour information : La démocratie confisquée de Pierre Arrault vient d’être publiée par EDILIVRE.

Capture d’écran 2014-03-13 à 19.56.50

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Pierre Arrault pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

# # # # # # # # # #

L’article le plus lu : C’est clair comme du cristal

# # # # # # # # # #

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine dans

La semaine de l’Observatoire

Nom(obligatoire) Email(obligatoire) J'accepte de recevoir La semaine de l'Observatoire(obligatoire)

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine