Magazine Jardin

Les consommateurs

Publié le 08 septembre 2014 par Sambuca

Jusqu’au 31 août mes poiriers Conférence et Doyenné du comice portaient de beaux et nombreux fruits pour leur jeune âge et leur taille.

2 poirier conférence romi 31 aoûtv  2014 036 (1).jpg

1 poirier doyenné romi 17 août 2014 006 (2).jpg

Le 7 septembre Conférence a toujours toutes ses poires, sans doute parce qu’elles sont encore loin de la maturité.

Mais pour Doyenné, c’est différent, on est proche de la date de maturité et il ne reste que 4 poires ! L’une d’elles est restée très petite et n’aurait rien donné de valable. Une poire intacte est située très haut, la seule à cette hauteur, près de 3m. Les 2 autres sont rongées, sans doute par des guêpes :

3 romi 7 sept 2014 015.jpg

4 romi 7 sept 2014 019.jpg

A 3m de haut :

5 romi 7 sept 2014 020.jpg

Au sol, je n’ai trouvé qu’une seule poire rongée tout autour du centre :

6 romi 7 sept 2014 004.jpg

Les connaisseurs en loirs et lérots voleurs de fruits pourront peut-être me dire si c’est leur façon de consommer les fruits.

Et n’oublions pas que mes poires nashi, plus précoces, avaient toutes disparu.

Le pêcher Lacrima est lui aussi proche de la maturité. Il a pour l’instant toutes ses pêches. J’espère qu’il va les conserver jusqu’à mon prochain passage. Ce qui me donne espoir c’est qu’il a de longues branches fines et pendantes sur lesquelles mon voleur aura du mal à se maintenir.

Pour l’argousier, comme je l’avais prévu, il n’a presque plus de baies, tout comme les houx à Veneux. Pas de décor de Noël. Mais cette fois les voleurs sont les oiseaux. Les rares baies qui restent sont déjà en partie consommées :

7 romi 7 sept 2014 041.jpg

Ce qui me console : le massif d’argousiers au bord de la N9 a lui aussi perdu presque tous ses fruits.

Le pyracantha à fruits rouges n’a plus aucun fruit. Celui à fleurs jaunes en a encore beaucoup :

8 romi 7 sept 2014 024.jpg

9 romi 7 sept 2014 025.jpg

Mais c’est seulement parce que les oiseaux n’ont pas l’habitude de ces fruits jaunes. Ils vont vite découvrir qu’ils sont aussi comestibles que les rouges. La preuve, dans cette zone beaucoup de pédoncules ne portent plus de fruits :

10 romi 7 sept 2014 027.jpg

Comestibles ou décoratifs, il n’est pas facile d’avoir des fruits dans les bois sauvages de Romilly. La petite faune s’y connait en beaux fruits sains sans produits chimiques. Mon espoir pour les fruits comestibles pour nous : laisser les fruitiers devenir très hauts et planter des pleureurs.

Jusqu’au 31 août mes poiriers Conférence et Doyenné du comice portaient de beaux et nombreux fruits pour leur jeune âge et leur taille.

2 poirier conférence romi 31 aoûtv  2014 036 (1).jpg

1 poirier doyenné romi 17 août 2014 006 (2).jpg

Le 7 septembre Conférence a toujours toutes ses poires, sans doute parce qu’elles sont encore loin de la maturité.

Mais pour Doyenné, c’est différent, on est proche de la date de maturité et il ne reste que 4 poires ! L’une d’elles est restée très petite et n’aurait rien donné de valable. Une poire intacte est située très haut, la seule à cette hauteur, près de 3m. Les 2 autres sont rongées, sans doute par des guêpes :

3 romi 7 sept 2014 015.jpg

4 romi 7 sept 2014 019.jpg

A 3m de haut :

5 romi 7 sept 2014 020.jpg

Au sol, je n’ai trouvé qu’une seule poire rongée tout autour du centre :

6 romi 7 sept 2014 004.jpg

Les connaisseurs en loirs et lérots voleurs de fruits pourront peut-être me dire si c’est leur façon de consommer les fruits.

Et n’oublions pas que mes poires nashi, plus précoces, avaient toutes disparu.

Le pêcher Lacrima est lui aussi proche de la maturité. Il a pour l’instant toutes ses pêches. J’espère qu’il va les conserver jusqu’à mon prochain passage. Ce qui me donne espoir c’est qu’il a de longues branches fines et pendantes sur lesquelles mon voleur aura du mal à se maintenir.

Pour l’argousier, comme je l’avais prévu, il n’a presque plus de baies, tout comme les houx à Veneux. Pas de décor de Noël. Mais cette fois les voleurs sont les oiseaux. Les rares baies qui restent sont déjà en partie consommées :

7 romi 7 sept 2014 041.jpg

Ce qui me console : le massif d’argousiers au bord de la N9 a lui aussi perdu presque tous ses fruits.

Le pyracantha à fruits rouges n’a plus aucun fruit. Celui à fleurs jaunes en a encore beaucoup :

8 romi 7 sept 2014 024.jpg

9 romi 7 sept 2014 025.jpg

Mais c’est seulement parce que les oiseaux n’ont pas l’habitude de ces fruits jaunes. Ils vont vite découvrir qu’ils sont aussi comestibles que les rouges. La preuve, dans cette zone beaucoup de pédoncules ne portent plus de fruits :

10 romi 7 sept 2014 027.jpg

Comestibles ou décoratifs, il n’est pas facile d’avoir des fruits dans les bois sauvages de Romilly. La petite faune s’y connait en beaux fruits sains sans produits chimiques. Mon espoir pour les fruits comestibles pour nous : laisser les fruitiers devenir très hauts et planter des pleureurs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Parenthèse fifties au Havre

    Parenthèse fifties Havre

    Oui au Havre.Je vous l’accorde, jamais je n’aurais pensé aller au Havre dans ma vie, encore moins pour un week end et encore moins en faire un article.Croyez mo... Lire la suite

    Par  Ladenicheuse
    JOURNAL INTIME, PHOTOS, TALENTS, VOYAGES
  • Crêpes au pastis tradition provençale

    Crêpes pastis tradition provençale

    Il vous faut :- 250 g de farine,- 500ml de lait- 2 oeufs- 1CC d'huile- 1 bouchon de pastis tradition provençale de mon partenaire Eyguebellemettre la... Lire la suite

    Par  Passion3d
    CUISINE, RECETTES
  • Saint-Pierre mariné et cuit au four

    Saint-Pierre mariné cuit four

    Dans la lignée de la recette de barbue marinée et cuite au four, le Saint-Pierre. Cuit de la même manière avec cette fois-ci la marinade est composée d'ail,... Lire la suite

    Par  Izcooking
    CUISINE, RECETTES, SAVEURS DU MONDE
  • Irving Penn au Palazzo Grassi

    Irving Penn Palazzo Grassi

    L’exposition « Irving Penn, Resonance », conçue par Pierre Apraxine et Matthieu Humery, présente 130 photographies, de la fin des années 1940 au milieu des... Lire la suite

    Par  Le_blog_de_venise
    VOYAGES
  • Cookies à la compote et au chocolat

    Cookies compote chocolat

    Comme à chaque fois que je vois des cookies je pense de suite à ma Clarinette et aujourd’hui c’est dans la cuisine de Zohra que je me suis arrêtéeLa version de... Lire la suite

    Par  Natt
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SALÉES, RECETTES SUCRÉES
  • Une ombre au tableau - Joseph Hone

    ombre tableau Joseph Hone

    CaractéristiquesSpace: GenreSpace: Policier Grand formatSpace: 344 pages / 21,00 € Space RésuméSpace: Après la mort de sa mère, Ben Contini qui est peintre à... Lire la suite

    Par  Jake
    CULTURE, LIVRES
  • Chirashi mariné au saumon et au thon

    Chirashi mariné saumon thon

    Il s'agit d'un chirashi librement inspiré de celui d'une célèbre chaîne de restauration japonaise dont je ne citerai pas le nom. :-) Quel plaisir de pouvoir... Lire la suite

    Par  Izcooking
    CUISINE, RECETTES, SAVEURS DU MONDE

Dossiers Paperblog

Magazine