Magazine Peinture

La 14ème Biennale de l’Aquarelle de Belgique à Namur aura-t-elle lieu ?

Publié le 11 octobre 2014 par Masmoulin

Namur. La 14 ème Biennale de l'Aquarell de Belgique à Namur

devrait se tenir du 25  avril au 10 mai 2015.

J'ai reçu, comme sans doute un certain nombre de personnes un courriel posté hier 10 octobre 2014 en fin d'après-midi, sous la signature de Frédéric Leurquin, le président du Salon de l'Aquarelle de Belgique.

Le texte de 5 pages rédigé en français et en anglais a comme titre

BOYCOTT "Salon de l'Aquarelle" Namur  (*)

Je ne vais pas résumer ce texte. J'ai préféré convertir la partie écrite en français en fichier PDF Salon de Namur que vous pouvez télécharger

Il se termine par ce qu'il faut bien appeler un ultimatum

"Si nous n'avons pas un nombre significatifs d'inscriptions à la mi-octobre, (c'est dans dire dans cinq jours Ndlr), à notre regret, nous serons dans l'obligation de tirer notre révérence, non sans remercier tous ceux qui nous font ou ont fait confiance et qui ont fait du Salon de Namur ce qu'il est devenu"

L'on ne peux jamais totalement faire table rase du passé. Aussi, je pense  que les responsables des biennales de 2013 et 2015 ne doivent pas ignorer le travail , la compétence, la générosité  de  l'équipe  qui les ont précédés. Et plus proche de nous quand  c'est José Mespouille et son épouse qui s'y dévouaient. C'est grâce à eux tous que la Biennale de Namur a perduré,  pour proposer, au fil du temps une série de douze biennales d'aquarelle dont la renommée en 2011 n'était plus à faire

Ce billet est informatif et il ne m'appartient de développer ici les causes de cette situation exceptionnelle. Aussi je ne prendrai pas partie entre des "organisateurs chevronnés et passionnés" et "quelques esprits chagrins" que je n'ai pas identifié et qui auraient lancé ce boycott.

Si cette 14ème biennale de l'aquarelle devait ne pas avoir lieu gageons que d'autres passionnés de l'aquarelle reprendraient le flambeau. et que le Salon de l'aquarelle de Belgique, tel le Phénix renaîtrait de ses cendres, un peu plus tard, pour le plaisir de tous, peintres aquarellistes, amateurs, collectionneurs et visiteurs.

Aussi disons tous "Que vive le Salon d'aquarelle de Belgique"!

(*)Je  précise que le terme boycott  n'a pas été utilisé par Masmoulin mais par Frédéric Leurquin


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines