Magazine Nouvelles

Heather Dohollau | Deux choses qui sont peut-être une

Publié le 13 octobre 2014 par Angèle Paoli
« Poésie d’un jour

DEUX CHOSES QUI SONT PEUT-ÊTRE UNE

Premièrement, la manière dont nous lisons un visage. La reconnaissance. [P]resque instantanée, d’une partition. Pas seulement les traits, mais leur configuration soudaine de lumière et [d’]ombre, de mouvement et d’immobilité. La marionnette de l’identité articulée par les fils de la mémoire. Une lecture ardente qui court pour ne pas tomber. Qui peuple de présences un vide.
Et deuxièmement, l’écriture d’un poème. Ici il s’agit de sortir des présences de la blancheur pour faire chanter les espaces, les saturer de sens et de couleurs. Et au lieu d’une course il y a un ralenti, un étalement jusqu’aux limites de l’évidence. Une lecture comme à rebours.
Mais n’est-ce pas toujours le même livre, celui des rêves, où nous créons au fur et à mesure notre lecture, le vrai imaginaire ?

Heather Dohollau, Chemins in Un regard d’ambre, Éditions Folle Avoine, 2008, page 71.



HEATHER DOHOLLAU

Heather Dohollau

Source

Heather Dohollau
sur Terres de femmes

Chemins
→ Point de Venise 7
→ Voir en avant ce qui est derrière nous
→ Villa Adriana

■ Voir aussi ▼

→ (sur Lucarne de Nathalie Billecocq) d’autres poèmes de Heather Dohollau extraits des recueils Seule enfance et Pages aquarellées
→ (dans la Poéthèque du site du Printemps des poètes) une fiche bio-bibliographique sur Heather Dohollau
→ (sur Lettres de la Magdelaine) Heather Dohollau : des lignes de vie à l’évidence lumineuse
→ (sur remue.net) « Heather Dohollau / La beauté est un bien », par Ronald Klapka



Retour au répertoire du numéro d’octobre 2014
Retour à l’ index des auteurs

» Retour Incipit de Terres de femmes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines