Magazine Humeur

Neil Young : Storytone

Publié le 29 octobre 2014 par Corboland78

1410 Neil Young.jpgLe père Young, qui n’est plus si jeune que ça, n’aura pas chômé cette année puisque quelques mois après la sortie de A Letter Home, un nouvel album va arriver dans les rayonnages des disquaires le 3 novembre, qui plus est un double CD, Storytone. Son trente-cinquième opus !

La particularité de ce disque, c’est que sur l’un, les titres interprétés le sont en version grand orchestre symphonique ou avec un groupe, tandis que sur le second, l’homme est seul avec sa guitare (I Want To Drive My Car), son piano (Plastic Flowers) et son harmonica (Like You Used To Do) selon les cas.

C’est dans cette seconde formation que je préfère Neil Young, seul avec un accompagnement minimaliste, il émane de sa musique et de son interprétation, une émotion palpable et communicative que sa voix plaintive sert à merveille.

Pourtant, la surprise vient de l’autre disque. Je pensais qu’il serait sans intérêt et ne jamais l’écouter après un ou deux essais, or ce n’est pas le cas ! Comment ne pas se délecter à nouveau de ce I Want To Drive My Car et Like You Used To Do avec groupe et cuivres, harmonica et solo de guitare ? Et ce Say Hello To Chicago qui swingue à mort ? Encore mieux qu’en version minimaliste.

Et si la voix peine parfois (I’m Glad I Found You) on est conquis par les accents retrouvés du vieil album emblématique Harvest de 1972 sur When I Watch You Sleeping.

Je n’ai trouvé que cet extrait à vous proposer en écoute, pas de chance ce n’est pas ce qu’il y a de mieux sur l’album: “Who's Gonna Stand Up” en version grand orchestre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine