Magazine Humeur

LA BLAGUE DU JOUR. G20: »Poutine devra s’expliquer sur le crash du vol MH17 en Ukraine »

Publié le 06 novembre 2014 par Menye Alain
Vladimir Poutine

Vladimir Poutine

Certains prennent vraiment leurs rêves pour des réalités. Le Premier ministre australien Tony Abbott a averti Vladimir Poutine qu’il ne pourrait faire l’économie d’une « conversation » au sujet de la catastrophe du vol MH17 abattu en Ukraine. M. Abbott avait déjà déclaré qu’il allait « confronter » le président russe lors du sommet du G20 la semaine prochaine à Brisbane.

« Il ne pourra pas éviter une conversation alors d’une façon ou d’une autre, nous aurons une rencontre bilatérale, que se soit dans un couloir ou dans un lieu plus officiel », a dit le Premier ministre australien au journal The Australian publié jeudi. « Je souhaite une vraie rencontre bilatérale dès que possible », a-t-il ajouté.

Depuis la destruction en vol le 17 juillet d’un avion de ligne malaisien au-dessus de l’est de l’Ukraine, tuant en tout 298 personnes, dont 38 Australiens et de nombreux Néerlandais, Tony Abbott ne mâche pas ses mots à l’égard du dirigeant russe. Plusieurs pays estiment que l’appareil a été victime d’un tir de missile des séparatistes pro-russes, soutenus par la Russie. Celle-ci accuse l’Ukraine d’être à l’origine du tir.

Tony Abbott a toutefois ajouté qu’il ne souhaitait pas que ce problème fasse de l’ombre au sommet du G20. Selon des sources gouvernementales australiennes, les deux dirigeants pourraient se rencontrer à l’occasion du sommet de l’Apec lundi à Pékin. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte vient, quant à lui, d’arriver en Australie pour discuter de la tragédie.

Selon le rapport préliminaire du Bureau néerlandais pour la sécurité (OVV) chargé de l’enquête, l’avion a été atteint par de nombreux projectiles « à haute vélocité ». Le rapport ne précise pas l’origine de ces projectiles.


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine