Magazine Humeur

2017 c’est demain

Publié le 07 novembre 2014 par Observatoiredumensonge

  2017 c’est demain  

Par Alexandre Goldfarb

Le temps passe vite, en politique c’est pire,  on oublie souvent les faits. Un peu trop à mon goût.

Faîtes vos jeux pour 2017 ! Les jeux sont faits… Rien ne va plus !

La prestation du Président Moi Je aurait s’intituler « l’insubmersible ». Hollande se moque bien des gens mais comme les médias sont avec lui, cela ne le gênera pas pour 2017, il suffit comme cela a commencé sitôt l’émission terminée, aux médias de distiller l’information qui sert Hollande et vous en verrez à la longue les résultats…

Ainsi des dernières élections présidentielles, j’ai pu constater comment la désinformation était constante.

La télé l’a dit© et les SS ou Saints Sondages savent pratiquer un mensonge permanent.

La preuve en est affichée dans l’histoire des Présidentielles françaises.

Souvenez-vous !

En octobre 1978, le Président Giscard est très haut dans l’opinion publique car Chirac en créant en 1976 le RPR n’a pas réussi la percée espérée tandis qu’à gauche, c’est Michel Rocard qui est le favori devant un François Mitterrand donné perdant par tous les observateurs. Oui à cette époque, les médias n’utilisaient pas encore Les Experts , les Spécialistes

Mitterrand est rendu responsable des mauvais chiffres du PS aux législatives de 1978 alors que la Gauche avait gagné les élections intermédiaires de 1976, Cantonales, et 1977, Municipales, et se voyait déjà à Matignon pour cohabiter avec Giscard.

Mitterrand incarne alors le passé et Rocard l’avenir, selon les médias bien entendu.

Le doute n’est même pas permis.

Trois ans plus tard, les pronostics et élucubrations sont déjoués et Mitterrand triomphe !

1986 : rien ne va plus pour Mitterrand obligé de cohabiter tant les législatives ont tourné au cauchemar pour la gauche. Ce mot cohabitation est inventé par Edouard Balladur qui ainsi ouvre la boite de Pandore. Jacques Chirac devient le Premier Ministre de la première cohabitation. Deux ans plus tard Mitterrand triomphe avec  54,02%, un très beau score qu’aucun média n’avait pronostiqué deux ans avant. La question pour les médias et sondages était de savoir qui serait président entre Barre et Chirac… Barre était donné favori par les médias !

Mitterrand habilement changea le mode de scrutin pour un scrutin en un tour à la proportionnelle faisant entrer à l’Assemblée Nationale 35 députés du Front National.

1995 : un favori médiatique déjà élu à droite  avant même la consultation et c’est Balladur. Et à gauche, c’est le retour de Rocard pour les médias qui le voient enfin triompher. La finale sera donc entre Balladur et Rocard. Je me souviens que Rocard était appelé « le candidat naturel des socialistes ». En fait de Rocard ce fut Jospin qui au second tour fut battu par Chirac ! Ce fut un festival d’erreurs journalistiques !!!

2002 : Chirac est fini, battu, usé et Jospin enfin sera l’heureux élu. ce n’est pas moi qui l’a écrit mais bien la presse. Le tremblement de terre fut l’élimination de Jospin dès le premier tour par Le Pen ! Chirac fut réélu triomphalement.

2007 : Ségolène Royale jusqu’en  janvier 2007 est donné grande gagnante avec une avance considérable sur tous les candidats potentiels de la droite. La Gauche se voit à l’Elysée. Sarkozy sera le candidat pour l’en empêcher et une fois encore les médias se seront trompés royalement. sarkozy est facilement élu. Pourtant les médias avaient pronostiqué que DSK ou Fabius seraient le choix à gauche…

1981, 1988, 1995, 2002 et 2007, autant d’élections et autant d’erreurs ont été proposées aux Français enfumés à chaque fois par la propagande. Une propagande dans le plus pur style stalinien ! C’est depuis 1974, le retour en France d’une tendance Nationale-socialiste qui n’augure rien de bon.

2012 : aucun média n’avait pronostiqué le bon candidat pour la Gauche ! DSK était donné comme le grand favori et Fabius, encore les mêmes, comme le possible ! Martine Aubry est loin et Royal aux oubliettes. Quant à Hollande, personne n’en parle alors… Mieux Hollande serait le moins bon des candidats selon nos médias toujours aussi proches de la réalité qu’ils ne voient jamais derrière leur mur de la désinformation. Nous sommes en 2011 et la primaire socialiste démarre comme si c’était un événement national. cette primaire qui n’est qu’un fait interne au Parti Socialiste est même systématiquement retransmise en direct sur la télévision française, celle que nous finançons avec la redevance.

Ce scandale unique passe inaperçu tant les médias sont de gauche en France et les veaux sont fatigués et ronflent à l’étable.

Pendant que la grand-messe socialiste occupe les médias chaque jour, le reste sert à attaquer Sarkozy. Il y aura 10 candidats déclarés pour cette élection soit neuf contre un !

Résultat : Sarkozy est battu mais moins sévèrement que les médias et Saints Sondages ne l’avaient annoncé. C’est le principe même de la désinformation que de donner une orientation totale. Contre Sarkozy ce fut un tir de barrage et un feu d’artifice… Il doit être masochiste puisqu’il est revenu et se fait à nouveau allumer !

Hollande fut donc élu par défaut.

2017 c’est demain… Déjà beaucoup s’y préparent mais  peu y seront.

Si on enlève les traditionnels candidats bouffons qui ne viennent que pour se faire leur propre publicité et qui, entre parenthèses, ont su trouver les fameuses signatures et surtout beaucoup d’argent. Ce qui est surprenant c’est que les électeurs ne soient même pas troublés par ce fait de voir des candidats quasi inconnus pouvoir se présenter… Bon mon propos n’étant pas là, revenons à la politique fiction : nous voici en 2017. Un autre mai ! et encore une erreur historique en vue.

J’ai trois hypothèses pour 2017.

Première hypothèse : Hollande est réélu président!
Oui je sais cela peut choquer et indisposer. Mais les mêmes causes produisent les mêmes effets…
En effet à la faveur de la dissolution de l’assemblée en 2015, il a pris son Premier Ministre à droite donc un UMP, peu importe qui d’ailleurs, et cela lui a permis de catalyser toute les rancœurs tous les mécontentements sur son nom et sur son parti, l’UMP. Comme les centristes ne savent toujours pas où ils habitent, les Français sont très mécontents et broient de l’UDI et de l’UMP… Oubliée l’incompétence socialiste et on nous ressort que c’était mieux avant comme toujours après.
En fait il a manœuvré habilement et en couleurs le premier ministre de droite et il se retrouve dans un second tour en 2017 assez simple entre lui et Marine.
Le bis repetita de Chirac en 2002 qui lui avait valu un triomphe dont  il n’a jamais su faire usage. Sauf que Hollande ne triomphe pas mais gagne sans gloire et assez diificilement.
Dans cette hypothèse les primaires ont affaibli et détruit la droite.
La haine installée entre divers candidats aux primaires suffit pour la réélection de François Hollande qui n’en demandait pas tant… Il faut dire aussi que dans cette hypothèse, les médias auront torpillé sans vergogne lesdites primaires et créé un sacré bordel à droite. Plus aucun des candidats ne s’adresse la parole depuis le résultat qui a vu gagner Alain Juppé bien soutenu par la gauche et les médias. Cela rappelle 1974 quand Chaban Delmas était favori et s’est fait plombé par Chirac laissant ainsi gagner Giscard d’Estaing.

Deuxième hypothèse  : un candidat de droite déjoue les pronostics et envoie les ténors au tapis. Si NKM avait gagné Paris en 2014 elle aurait pu jouer ce rôle. A ce jour par contre je ne vois aucun candidat capable de le faire. L’oiseau rare n’est pas en vue.
Contre toute attente le candidat inattendu bat François et Marine!
Le reste n’est qu’une affaire de votes, une simple formalité tellement les Français en ont assez du socialisme – aujourd’hui – mais demain ?

Troisième hypothèse :  l’arroseur arrosé et c’est Marine qui gagne cette élection. C’est qu’à force de crier au loup, les Français veulent essayer autre chose et ils votent en majorité pour Marine le Pen.

Voyons maintenant ce qui se passera dans les partis de la gauche à la gauche…

UMP

Sarkozy : son retour est raté et tout est dit dans Sarkozy déception ! Il serait revenu sans passer par la carte UMP, il aurait eu les meilleures chances. Là il devient un perdant.
Juppé : c’est le plus grand diviseur commun et surtout celui qui a permis en seulement deux ans, 1995-1997 de faire revenir la gauche en 1997 !!! (Traduction littéraire : un fouteur de merde) et accessoirement un pro Frères musulman… Sans oublier qu’il vient de permettre à Bayrou d’être élu à Pau. Conclusion TOUT SAUF JUPPÉ. Il possède quelques chances hélas vu le niveau intellectuel et l’amnésie collective et il aura le soutien de la gauche et des médias pour battre Sarkozy.. Lire Amnésiques Anonymes. Soyons beau joueur, il va faire la course en tête mais ensuite il sera en 2017 privé de second tour…
Fillon : le non candidat par excellence du « j’y vais, je n’y vais pas » ou le Poulidor de la droite qui reste un second quoiqu’il arrive. Aucune chance !. Encore un qui par ambition se moque bien de diviser l’UMP et de la faire battre donc de faire réélire un socialiste en 2017. Un mauvais choix pour la France. Aucune chance !
Copé : aucune chance quoiqu’il advienne. Donc aucun intérêt à dire quoique ce soit sur ce politicien vraiment mauvais qui n’a jamais daigné écouter ses propres militants…
Bertrand : encore un qui doit tout à Sarkozy, car qui le connaissait avant ? Mais Bertrand a oublié les bases et la base. Aucune chance.
NKM : sa défaite à Paris sans gloire l’écarte définitivement pour 2016 dans la primaire UMP… Encore une qui refuse d’écouter quoique ce soit et qui va apprendre à ses dépens combien politiquement cette attitude va lui coûter. Aucune chance !
LE MAIRE : il a vu selon lui la détresse des Français mais ne leur répond jamais et comme tous les autres ci-dessus cités fait partie de la Liste des méprisants. Autant dire aucune chance.
Les autres sont déjà à la cave pour rester courtois.
La société guimauve est cuite ! Il faut changer sur le terrain et oser avoir des idées devant même des contradicteurs patentés et partisans que sont les médias.

UDI

Là la cave est pleine et avec le retrait de Borloo pour raisons de santé, c’est simple le parti est moribond. Car Jégo est plus à gauche encore que Bayrou et les autres sont inexistants. Le centre de toutes les façons est trop mou pour qu’on puisse lui donner un quelconque crédit. Autant voter directement pour l’original, c’est-à-dire le PS ! Et les mous ne servent à rien.

FN

Au contraire des autres partis et prétendants, là tout est simple, il n’y a qu’une postulante : Marine Le Pen.
A priori, elle servira d’épouvantail à Hollande comme son père Jean-Marie avait servi de faire peur pour Mitterrand et Chirac. Alors on dit jamais deux sans trois ?
A posteriori, la situation en France se dégrade tellement vite, qu’un vote majoritaire de contestation ne sera pas à exclure et là il n’y a qu’un candidat : Marine !

Va-t-on assister à l’arroseur arrosé et Hollande douché ?

PS

Aujourd’hui MOI JE est moribond, occis, brûlé… Mais demain est un autre tour, pardon un autre jour. et en France, le Président a seul le pouvoir ! Hollande n’est pas encore battu…
Valls avait une chance mais il lui aurait fallu deux conditions. La première ne pas aller à Matignon prendre la fameuse place du mort et la seconde quitter le PS pour créer un parti social démocrate qui aurait englobé tout le ventre mou, Socialistes, UDI et une partie de l’UMP, et serait devenu majoritaire dans cette Société « ULTRALIGHT© ». Il a donc failli et n’a plus aucune chance. Ainsi le veut notre système politique.
Les autres sont trop mal placés pour avoir une quelconque espérance… En plus ils sont incapables de s’affranchir ! Comme leurs collègues de l’UMP.

Hollande est bel et bien En route pour 2017 !

Conclusion ce sera entre Hollande et Le Pen ! Outsider ? Au train où vont les médias qui pilonnent toujours contre Sarkozy, genre guerre de tranchées, ce serait Juppé. décidément les Français feraient bien et de prendre du recul et de faire travailler leur mémoire. cela pourrait nous éviter d’être gouvernés par des nuls. Et de nous retrouver encore plus vite en 2034 l’année où

N’oubliez pas la recette des crêpes : il faut les retourner, mieux les faire sauter,  pour mieux les cuire.

Et surtout personne dans l’opposition ne reviendra sur les lois scélérates de la gauche !!! Démobilisant ainsi beaucoup d’électeurs pour qui cela est essentiel.

2017 c’est demain et les jeux semblent déjà  faits !

Hollande, l’homme qui murmurait à l’oreille des veaux©.

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

Premier site d’opposition en France

Un grand merci à celles et à ceux qui nous suivent, commentent et participent.

♥ ♥ ♥

Le sondage :

Faîtes vos jeux pour 2017 ! Les jeux sont faits… Rien ne va plus !

<a href="http://polldaddy.com/poll/8425580">Take Our Poll</a>
Plusieurs réponses possibles. « other » = candidat de votre choix

# # # # # # # # # #

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine dans

La semaine de l’Observatoire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Observatoiredumensonge 271360 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine