Magazine Humeur

Noël : l’année prochaine, j’arrête.

Publié le 24 décembre 2014 par Legraoully @legraoully

12-24-Tapins de Noël

Oui, je sais, c’est comme pour les vacances sur la côte d’Azur : voilà au moins dix ans que je dis la même chose d’une année sur l’autre, mais cette fois, je le jure solennellement, c’est la bonne : je ne fêterai PLUS Noël ! Plein les burnes de la fête obligatoire, ras le pompon de tomber chaque année dans le piège de la surconsommation forcée, y en a marre de la maison dégoulinante de décorations sirupeuses ! Le 24, ce sera nouilles, biscotte sans sel et les mômes au lit à huit heures comme n’importe quel autre soir ! Et si les mioches protestent, j’en profite pour leur annoncer une bonne fois pour toute que le père Noël n’existe pas, on en sera quitte pour une séance de pleurs qui sera oubliée le lendemain matin !

Remarque… Le père Noël, après tout, ils doivent bien s’en douter, qu’il n’existe pas ! Déjà, l’année dernière, je sentais bien, qu’ils faisaient semblant d’y croire pour me faire plaisir… Moi-même, quand j’étais petit, j’avais cessé d’y croire tout seul vers huit ans sans qu’on me dise quoi que ce soit et je n’avais pas pleuré tant que ça… À la limite, c’était presque un soulagement d’apprendre qu’il n’y avait pas de bonhomme bizarre qui s’introduisait dans la maison en pleine nuit… Que c’était mes parents qui me faisaient des cadeaux parce qu’ils m’aimaient et non pas un vieillard qui les distribuait parce que c’était son boulot… Bah, inutile de leur dire que le père Noël n’existe pas : j’aurai juste qu’à leur dire qu’ils n’auront pas de cadeaux cette année, c’est tout !

Ouais, mais comment je vais leur expliquer ça ? Je peux pas leur dire qu’ils n’ont pas été sages, c’est pas vrai, ils ont même été bons à l’école… Je peux pas non plus leur dire qu’on n’a pas de sous : ça a beau être la crise, on n’est pas à la rue et leur mère et moi, on gagne encore correctement notre vie… Et puis quand j’avais leur âge, si mes parents m’avaient fait un coup pareil, je les aurais haïs pendant une bonne semaine ! Et à l’école, on va leur poser immanquablement la question « qu’est-ce que tu as eu pour Noël » et quand ils répondront « rien », je vais passer pour quoi ? Bon, allez, je vais quand même leur faire quelques cadeaux, ça leur fera plaisir ! Je ne suis même pas obligé de leur prendre la dernière saloperie high-tech, c’est pas le choix qui manque ! On ne fera pas la fête, c’est tout !

Tiens, j’avais pas vu ça, le mousseux et les huîtres sont en promo ! ‘Faut reconnaître que toutes ces victuailles en vitrine, ça met en appétit… Pfff, c’est quand même un peu con de bouffer des nouilles et des biscottes sans sel quand tout le monde s’en met plein la lampe ! Si encore on pensait à festoyer de temps en temps le reste de l’année, ça irait, mais on n’a jamais le temps ! Après tout, se faire une bonne bouffe en famille, c’est pas désagréable ! Ma femme va pas râler pour sa ligne, elle a six mois avant dans se mettre en maillot… Allez, on fera un petit apéro amélioré et un repas un peu plus sophistiqué, ça ne fait de mal à personne ! On ne décorera pas la maison, c’est tout !

Pfff, il y a des illuminations partout dans les rues, les vitrines des magasins sont pavoisées de toutes les couleurs, et quand je rentre chez moi, c’est le désert ! C’est quand même un peu triste… Et puis ils ont fait vachement de progrès niveau décorations de Noël : c’est vrai que quand j’étais petit, c’était vulgaire et tape-à-l’œil, mais aujourd’hui, on trouve des décos sobres et de bon goût qui ne consomment pas trop d’énergie… Et puis, déjà à l’époque où j’étais gamin, je m’amusais bien, quand je décorais le sapin : un sapin, c’est joli, ça sent bon, et l’agrémenter avec des boules, des guirlandes et des étoiles, ça a un petit côté artistique : pour que ça soit réussi, il faut n’en mettre ni trop ni pas assez, il faut que ce soit bien réparti, et bien équilibré… Dans un sens, c’est initier les enfants à l’esthétique, ça en vaut la peine ! On n’est pas obligé de bricoler aussi une crèche à la con comme ce connard de maire de Béziers ! Allez, ça vaut le coup, je sens que notre sapin sera le plus beau qu’on a jamais eu !

Bah, tant pis, Noël, j’arrêterai l’année prochaine ! Et cette fois, ce sera la bonne, je le jure ! En attendant, joyeuses fêtes !

ShareShare on Tumblr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazine