Magazine Jardin

Les aulnes de Sorques

Publié le 30 décembre 2014 par Sambuca

J'avais montré en 2010 la floraison des aulnes de la plaine de Sorques qui vivent au bord de l'eau mais pas autant complètement dans l'eau que ceux que j'ai photographiés au bord de la Seine. Ils sont en retrait de 2 à 3m et environ 1m au-dessus.

Ce qui nous avait étonnés alors, c'était la couleur des inflorescences, aussi bien mâles que femelles, d'un rouge sombre alors que celles de Alnus glutinosa sont plutôt vertes. Nous nous sommes demandé s'il ne s'agissait pas de Alnus rubra. C'est un américain mais je ne sais pas si ces aulnes sont spontanés ou s'ils ont été plantés. Ils se sont bien multipliés depuis, ils sont nombreux et de toutes les tailles. Par ailleurs il a été introduit en France, dans un but de production, au moins dans les départements 56, 54, 76 et en Corse. Dans son aire d'origine il se multiplie beaucoup, il est même souvent envahissant.

Ce qui plaide en faveur de l'aulne glutineux, ce sont les bourgeons végétatifs, d'une couleur unique en Europe, violet. Voici ceux de Sorques photographiés aujourd'hui. Ils sont en avance, plus développés que ceux de mon aulne spontané à Romilly, de la taille de ceux photographiés sur cet aulne le 6 février 2014.

Les aulnes de Sorques
Les aulnes de Sorques

Certains bourgeons semblent présenter la couleur violette. Mais est-ce sûr ? Les photos sont prises tôt le matin, l'éclairage naturel n'est pas encore très bon. En voici d'autres mieux éclairés. Ne sont-ils pas plutôt rouge sombre comme sur ce site montrant Alnus rubra ? A Sorques :

Les aulnes de Sorques
Les aulnes de Sorques
Les aulnes de Sorques
Les aulnes de Sorques

En voici un de mon Alnus glutinosa photographié le 6 février 2014. Il n'y a pas trace de rouge, c'est gris-violet :

Les aulnes de Sorques

Il y a un autre argument en faveur de Alnus rubra : le caractère anguleux des jeunes tiges. La photo n'est pas parfaite car je ne connaissais pas ce détail, j'ai fait un recadrage sur une photo et il me semble que c'est net :

Les aulnes de Sorques

Ses feuilles d'automne peuvent elles aussi présenter des pétioles rouges.

Je n'avais pas un accès direct à ces aulnes, ils sont derrière un grillage. Leur pied est envahi d'herbes. Je crois que j'ai cependant réussi à photographier une racine aérienne ressemblant à une racine de mon arbre inconnu, bien rouge. J'ai dû prendre cette photo à travers broussailles et herbes folles :

Les aulnes de Sorques
Les aulnes de Sorques

Je vais finir par connaitre tous les détails les plus intimes de tous ces aulnes et je suis toujours aussi perplexe.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog

Magazine